Config 2021 #01 | Tout savoir (ou presque) sur le reverse DNS !

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email
Lars Kienle by Unsplash

Vous retrouverez chaque lundi (ou presque) une série d’articles (4 ou 5 au total) que je vais consacrés aux différents paramétrages nécessaires pour bien envoyer & délivrer des e-mails. De la configuration de l’IP au domaine expéditeur, vous retrouverez toutes les bonnes pratiques qui vous permettront d’avoir une configuration parfaite… Après ça, fini les mauvaises excuses 🙂

Aujourd’hui, je vous propose un court mais intense article sur le reverse DNS (ou PTR = PoinTer Record). Ce paramétrage est assez méconnu mais pourtant si important dans l’envoi d’e-mails. Sans un paramétrage valide, vous ne délivrez aucun e-mail chez n’importe quel FAI/Webmail !!!

Qu’est-ce que le reverse DNS (ou PTR) ???

Le reverse DNS – ou encore rDNS – est un enregistrement PTR (ou Pointer Record) qui définit le nom de domaine qui sera associé à une adresse IP. Il est l’enregistrement inversé de l’enregistrement A – pour les IPv4 – et AAAA – pour les IPv6 – où l’on va associer à un nom de domaine une adresse IP.

Quelques exemples de configuration rDNS :

  • IP 192.40.169.108 => mailer108.gate169.emaildedicatedserver.com
  • IP 198.2.188.68 => mail68.suw131.mcsv.net
  • IP 209.85.220.41 => mail-sor-f41.google.com

Premier niveau de filtrage des filtres Anti-Spam !!!

Le paramétrage du rDNS de votre IP est crucial pour la bonne livraison de vos e-mails. En effet, les filtres Anti-Spam vont analyser cette configuration afin de s’assurer que vous n’êtes pas un spammeur !

Si vous avez regardé notre dernier article sur notre monitoring mensuel DMARC, en janvier dernier, beaucoup d’IP russes ont cherché à router des e-mails avec badsender.com… Malheureusement (ou heureusement pour nous :p) sans succès car les IP utilisées n’avaient pas d’enregistrement PTR valide.

Ainsi, vous comprenez que si votre IP est mal configurée, vos e-mails seront rejetés dans 100% des cas. C’est une première protection contre le spam et elle reste très efficace !

Ainsi, pour être valide, une IP doit être associée à un nom de domaine unique (de préférence) et ce même nom de domaine doit être associé (de préférence) à cette même IP.

Sans cette configuration valide, vous aurez ce type de bounce en retour :

  • 550 Sending server has no reverse DNS (PTR record)
  • 550 5.7.1 Client host rejected: cannot find your hostname
  • 550 Sender IP reverse lookup rejected
  • 421 Temporarily rejected. Reverse DNS for this IP failed. IB108

Comment vérifier que son reverse DNS est valide ?!?

Vous avez plusieurs façons de vérifier le bon paramétrage de votre IP. La plus simple reste l’utilisation d’un outil externe comme Mxtoolbox. Vous aurez la possibilité de vérifier la configuration de l’IP en utilisant leur outil « ptr » :

Entrez votre IP dans la zone de vérification

Une fois que vous validez la recherche, il vous donnera le résultat :

Mxtoolbox indique le nom de domaine associé à l’IP

Pour s’assurer que le paramétrage de l’IP est correct, il suffira de cliquer sur le nom de domaine pour vérifier que celui-ci est bien associé à l’IP :

Mxtoolbox indique l’IP qui est associée au nom de domaine

Avec cette double vérification, vous êtes sûr que votre configuration est totalement valide.

Pensez à vérifier cette configuration régulièrement ou dès qu’une nouvelle IP vous est attribuée.

Pourquoi brander son reverse DNS ???

Il est possible de nos jours (je le vois de plus en plus) de personnaliser le nom de domaine qui sera utilisé pour la configuration du rDNS. Tout va dépendre du type d’IP que vous utilisez.

Si vous utilisez une IP mutualisée avec plusieurs annonceurs, je peux déjà vous dire que le nom de domaine sera forcément générique. Vous n’aurez aucune chance de pouvoir personnaliser le nom de domaine à votre nom d’expéditeur.

Par contre, si vous utilisez une IP dédiée (cf. Vous êtes le seul à utiliser l’IP), suivant le routeur ou l’hébergeur que vous utilisez, vous aurez cette possibilité de personnaliser le nom de domaine du rDNS. Et ceci vous offrira quelques avantages plutôt sympas :

  • Limiter les risques de faux positifs (e-mail considéré à tort comme du spam)
  • Uniformiser tous les noms de domaine utilisés dans votre configuration : domaine expéditeur, domaine return-path, domaine rDNS, domaine de tracking, domaine d’hébergement des images.
  • Faciliter la configuration du Postmaster SNDS de Microsoft, plus besoin de passer par le routeur, vous aurez la possibilité de valider vous-même votre IP dédiée.

Quelques exemples de configuration rDNS :

Une petite anecdote sur le rDNS !!!

Il faut toujours surveiller ce paramétrage rDNS au cas où celui-ci serait défaillant. Lorsque j’étais responsable délivrabilité chez Cabestan entre 2013-2016, nous avions eu un incident rDNS un weekend.

Notre hébergeur Gandi avait fait une maintenance sur leur infrastructure. Lundi matin, un client nous a alerté qu’il n’arrivait plus à délivrer un seul e-mail… Après analyse des bounces et vérifications, tous les rDNS de notre plage IP (à savoir 255 IP) ont sauté et plus aucun client ne pouvait délivrer un e-mail finalement.

Depuis ce jour-là, nous avons mis un système de monitoring sur tous les rDNS de nos IP !!! Prenez-en bonne note 😉

Je conclus…

N’hésitez pas après la lecture de cet article de vérifier la configuration de votre IP et voir quel nom de domaine est utilisé. Et si celui-ci ne serait pas personnalisé à votre nom de domaine expéditeur et que votre routeur/hébergeur est plutôt sympathique, demandez-lui de vous le personnaliser ! Et pensez également à bien monitorer cette configuration qui finalement peut faire de gros dégâts…

Lors du prochain article, nous verrons ce qui se cache derrière l’enregistrement WHOIS !

—–

Un problème de paramétrage ? Un blocage FAI ? Vous souhaitez optimiser votre configuration technique ? On est là pour vous aider, n’hésitez pas à consulter le lien ci-dessous :

—–

N’hésitez pas à partager, liker, commenter… Bref, faites du bruit !!!!!

—–

Badsender, agitateur d’expertise emailing ! Badsender, c’est une équipe d’artisans spécialistes des différentes disciplines qui entourent l’email marketing ! Notre agence emailing intervient sur des questions des stratégie, de conception, d’orchestration et de délivrabilité. Cette expertise, nous vous la proposons sous forme de coaching, d’audits, ou d’intervention en tant que force de production externalisée. 

—–

Nos derniers contenus sur la délivrabilité :

— 10/02/2021 : BR 2021 #02 | Dialoguer avec votre adresse de réponse pour booster sa réputation !

— 03/02/2021 : BR 2021 #01 | Mieux collecter ses adresses e-mails pour booster sa réputation !

— 20/01/2021 : Configurer l’outil SNDS pour monitorer votre réputation chez Microsoft !

— 14/12/2020 : Pourquoi la perception de vos abonnés est importante pour votre délivrabilité ?

— 03/12/2020 : Configurer l’outil Postmaster de Mail.ru et monitorer vos envois en Russie !

—–

Photo by Lars Kienle on Unsplash

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Livre Blanc Choix d'une solution eCRM / emailing

Savez-vous que nous mettons à votre disposition un livre blanc pour choisir une solution eCRM/emailing ?