BR 2021 #01 | Mieux collecter ses adresses e-mails pour booster sa réputation !

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email
ian-taylor-unsplash

Au revoir 2020… Bonjour 2021 ! Je pense que l’on espère toutes et tous que cette nouvelle année nous apportera un peu plus d’éclat dans nos vies que 2020 ! Mais qui dit nouvelle année, dit bonnes résolutions non ? Je vous propose que tous les mercredis de février (voir mars), on se concentre sur un élément qui vous permettrait de booster votre réputation en 2021 (ou de la maintenir au top si vous êtes déjà très bon dans ce que vous faites :p) sans toutefois réinventer le monde 😉

Aujourd’hui, on va parler de la collecte d’adresses e-mails. Comme l’année 2020 n’a pas vraiment été la meilleure pour certains corps de métier, on serait tenté de rattraper le coup en 2021 en collectant plus d’adresses e-mails afin de proposer des contenus commerciaux… Erreur ! Collecter de nouvelles c’est bien mais attention à les collecter correctement sous peine de s’attirer les foudres de certains FAI, Webmails ou Organismes spécialisés !

La collecte d’adresses e-mails, c’est quoi ?

La collecte d’adresses… c’est le nerf de la guerre ! Une mauvaise collecte = une mauvaise réputation, l’impact est direct. Comprenez ici que la collecte est l’élément le plus important si vous voulez avoir ou maintenir une bonne réputation (du moins au démarrage). Chaque adresse e-mail devra être collectée dans les règles de l’art, chouchouter, dorloter si vous voulez en tirer le meilleur parti !

Il ne faut pas oublier qu’une réputation e-mail se perd en quelques secondes alors que vous mettez de base trente jours à la construire, si ce n’est plus ! Cette perte de réputation se fera principalement à cause des adresses que vous allez collecter, donc si vous voulez éviter des plaintes, des bounces et des spamtraps, je vous conseille de lire la suite…

Quelles sont les risques liés à la collecte ???

Pour s’assurer une collecte d’adresses e-mails sécurisée, le choix de la source va être déterminante.

Voici un petit récapitulatif des différentes sources et leur niveau de risque (à vous de voir si vous voulez tenter le Diable…) :

Risque limitéClients, inscription newsletter, téléchargement de contenu, …
Risque modéréPointe de vente, téléphonique, événements, jeux concours interne, …
Risque élevéJeux concours externe, collecte à la performance, co-registration, co-sponsoring, trafic d’affiliation, …
Risque majeurAchat de fichier, échange de fichier, …
Risques liés à la collecte d’adresses e-mail

Plus vous opterez pour un risque élevé, plus vous pourrez être :

  • Listé par des organismes de lutte contre le spam parce que vous aurez ciblé leurs adresses spamtraps (cf. Attention aux spamtraps de Spamhaus).
  • Listé par un (ou plusieurs) FAI ou Webmail parce que vous aurez généré beaucoup de plaintes ou parce que vous aurez généré beaucoup d’erreurs sur leurs serveurs (cf. hardbounce : NPAI vs. softbounce : Boites Pleines).

Notez aussi que votre marque pourrait également être bloquée si vous êtes un multi-récidiviste (on parle ici de plusieurs faits de blocages majeurs).

Ainsi, vous comprendrez bien qu’avec un risque majeur, vous êtes sûrs d’avoir des problèmes de réputation (l’impact va juste dépendre de la qualité du fichier acheté ou loué…) mais à contrario, avec un risque limité, vous aurez beaucoup moins de chances d’avoir un impact majeur sur votre réputation. D’où l’intérêt ici de faire attention à la manière de collecter vos e-mails.

Quelles actions mettre en place pour bien collecter ses adresses e-mails ?

Plusieurs actions peuvent déjà être mises en place pour collecter et sécuriser vos collectes d’adresses e-mails, nous allons en parcourir trois :

1) Sécuriser le formulaire de collecte du site Web :

Malheureusement, encore beaucoup d’entre vous ne sécurise pas leur formulaire sur leur site Web et se retrouve rapidement avec tout un tas d’adresses aux alias et/ou noms de domaine bizarres…

Voici quelques exemples pour détendre l’atmosphère :

  • laspote.net / llaposte.net / lqposte.net / gmzil.com / gmaim.com => Renvoie vers un serveur Mx fantôme : park-mx.above.com
  • bsh4d6gwkx5cfmr@mail.svenz.eu
  • trouducul@moi.fr

Verrouiller son formulaire de collecte vous évitera de collecter ce type d’adresses dans votre base de données et si vous n’avez pas de chance, il peut très bien se trouver la-dedans quelques spamtraps… Ainsi, on mettra en place les éléments suivants :

  • Ajouter un catcha : pour éviter de collecter des spamtraps (en particulier typo) ou des adresses bidons (d’un concurrent).
  • Vérifier la syntaxe de l’e-mail : pour éviter de collecter des adresses mal orthographiées (erreur avant l’@).
  • Tester l’enregistrement MX du domaine : pour éviter de collecter des adresses également mal orthographiées avec un nom de domaine erroné ou de tomber malheureusement sur un spamtrap typo (domaine mal orthographié).
  • Utiliser un outil externe : qui vérifiera la qualité de l’adresse et donnera son avis sur son utilisation.

2) Mettre un mécanisme de double-optin :

Là aussi, encore nombreux sont ceux qui une fois l’adresse collectée vous bombardent de contenus commerciaux en tout genre (même si la tendance s’inverse un peu par rapport à ce que j’ai pu voir quand je travaillais encore chez Cabestan).

L’objectif du double-optin est de hautement qualifier une adresse e-mail pour s’assurer que celle-ci :

  • Soit bien valide.
  • Ait bien donné son consentement à recevoir nos e-mails.
  • Soit bien à l’origine de la demande d’inscription.

En plus de valider ces trois points, on va pouvoir engager dès le premier e-mail la nouvelle adresse fraîchement collectée.

Le contenu de cet e-mail devra permettre au nouvel inscrit de valider son inscription avant de recevoir les premiers e-mails de masse. Et je ne vous rappelle pas que s’il ne valide pas son inscription, son adresse e-mail ne devra pas être utilisé 😉

3) Mettre en place un parcours client :

C’est un mécanisme qui se répand de plus en plus et qui peut très bien être couplé au double-optin et qui peut très bien fonctionner du moment que l’on a le bon combo d’e-mails…

L’objectif ici est d’accompagner via une série d’e-mails (logiquement à but non-commercial) le nouvel inscrit avec son nouvel abonnement. Ceci peut se matérialiser de la façon suivante avec un exemple sur cinq e-mails :

  • 1er e-mail : Validation de l’inscription.
  • 2ème e-mail : Présentation de la société.
  • 3ème e-mail : Présentation des prestations et services.
  • 4ème e-mail : Recueil d’informations pour améliorer vos futurs ciblages.
  • 5ème e-mail : Premier code promo suite à l’inscription.

Il est important de bien mesurer le parcours pour voir d’éventuels décrochages que ce soit sur les taux d’ouvertures, les taux de désabonnement et surtout les taux d’insatisfaction…

Pour la petite histoire de fin…

On m’a posé dernièrement une question sur la nécessité de ré-optiniser une adresse e-mail qui a été collectée via un mécanisme externe.

Je donne toujours la même réponse : « Si vous ne collectez pas vous-même une adresse e-mail, ré-optinisez là afin d’être sûr que la personne veuille bien recevoir vos offres. Ceci sera l’occasion de vous présenter, de récupérer son consentement et surtout d’éviter de suite de la harceler avec du contenu commercial dès le premier e-mail qui ça se trouve ne sera pas pertinent. »

Autre point important, on n’oublie pas de récupérer la date de collecte, le partenaire qui a collecté l’adresse si ce n’est pas vous, l’action qui a mené à la collecte, l’URL du formulaire qui a collecté l’adresse e-mail – surtout si ce n’est pas le vôtre – et l’adresse IP (merci Monsieur RGPD).

– – – – –

Vous pensez avoir des problèmes liés à la collecte de vos adresses ? Vous pensez avoir des spamtraps dans votre base de données ? Ou des problèmes de réputation récurrents ? Ou tout simplement vous souhaitez mettre en place un mécanisme de double-optin / parcours clients pour accueillir vos nouveaux inscrits ?

N’hésitez pas à faire appel à vous via nos différents services

– – – – –

N’hésitez pas à liker, commenter, partager cet article ! Tout commentaire est le bienvenue 🙂

– – – – –

Petit listing de nos derniers articles en rapport de près ou de loin sur le blog :

Le mystère de la pression commerciale

Replay du live « Clients non opt-in : comment leur parler ? »

– – – – –

Photo by Ian Taylor on Unsplash

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Livre Blanc Choix d'une solution eCRM / emailing

Savez-vous que nous mettons à votre disposition un livre blanc pour choisir une solution eCRM/emailing ?