Config 2021 #04 | Tout savoir (ou presque) sur l’adresse Abuse@ !

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email
Sydney Rae

Vous retrouverez chaque lundi (ou presque) une série d’articles que je vais consacrer aux différents paramétrages nécessaires pour bien envoyer & délivrer des e-mails. De la configuration de l’IP au domaine expéditeur, vous retrouverez toutes les bonnes pratiques qui vous permettront d’avoir une configuration parfaite… Après ça, fini les mauvaises excuses 🙂

Aujourd’hui, je vais vous parler de l’adresse « abuse@ » ! Lorsque je réalise des audits, je vérifie tout le temps l’existence de cette adresse pour l’ensemble des domaines (ou sous-domaines). Et force est de constater qu’elle n’existe pas à tous les coups… Et pourtant, cette adresse est tellement importante ! Je vais vous expliquer pourquoi 🙂

Qu’est-ce qui se cache derrière l’adresse « abuse@ » ???

L’adresse « abuse@ » est une adresse technique définit par la RFC 2142. Cette adresse est utilisée généralement pour signaler un contenu (ou une activité) inapproprié ou encore une tentative de phishing à son fournisseur d’accès ou directement à son annonceur voir même à un organisme de lutte contre le spam. Bref, elle sert à se plaindre 🙂

Spécifications RFC pour l’adresse Abuse

Ainsi, elle doit exister pour tout organisme disposant d’un nom de domaine (que ce soit le nom de domaine principal ou un sous-domaine), que ce soit vous, Badsender, Orange, Ovh, Edf, etc. En plus d’exister, les e-mails arrivant dans cette boite aux lettres doivent être relevés et traités.

À quoi sert-elle ? Est-elle vraiment utile ?

Pour vous, annonceur, cette adresse va vous être d’une grande utilité et va vous permettre de :

  • Collecter les plaintes directes de vos destinataires issues de vos campagnes.
  • Mettre en place les boucles de rétroaction de certains FAI/Webmails.
  • Se faire dé-lister (ou contacter) d’un organisme de lutte contre le spam ou d’un FAI (même si ce n’est pas vraiment cette adresse qui sera utilisée).
  • De mettre en place des outils de monitoring comme SNDS.

[+] L’avantage est que ces plaintes directes n’ont aucun impact sur votre réputation car le FAI/Webmail ne peut les mesurer (du moment que l’adresse « abuse@ » utilisée est bien la vôtre – ça ne sera pas la même chose si c’est votre hébergeur qui reçoit la plainte, il pourrait vous demander des comptes).

[] L’inconvénient est qu’il faudra gérer ces flux de plaintes supplémentaires manuellement. Vous devrez les traiter rapidement pour éviter que ces utilisateurs utilisent le bouton spam de leur messagerie (sauf si ce n’est pas déjà fait) ce qui aurait pour conséquence de dégrader rapidement votre réputation !

Est-elle vraiment utile… Je pense avoir énoncé assez d’éléments au-dessus pour dire que la réponse est bien évidemment : OUI 🙂

Comment vérifier que cette adresse existe bien ?

Vous avez plusieurs solutions pour savoir si cette adresse existe bien pour vos domaines et sous-domaines :

Tester l’adresse via le service VerifyEmailAddress.org

Vérifications de l’adresse Abuse sur le site de VerifyEmailAddress.org

Il y a un avantage et un inconvénient à l’utilisation de cet outil :

[+] Si la réponse du serveur est synchrone (je demande et on me répond de suite si l’adresse est valide ou non), vous savez tout de suite si l’adresse existe.

[] Si la réponse du serveur est asynchrone (je demande et on me dit que c’est ok mais quelques heures/jours plus tard je reçois un e-mail pour me dire que l’adresse n’existe pas), vous ne saurez pas si l’adresse existe ou pas au moment où vous testez l’adresse.

Envoyer un e-mail directement

Vérification faite avec mon adresse Gmail :

On envoie un e-mail vers l’adresse « abuse@ » et on demande la validation de la bonne réception :

Envoi d’un e-mail à l’adresse Abuse du domaine pour vérifier qu’elle existe bien

Ici aussi, vous aurez un avantage et un inconvénient :

[+] Si l’administrateur/trice est sympathique (comme sur mon exemple) et consulte les e-mails de cette BAL, il/elle vous répondra.

[] S’il/elle n’est pas (sympathique) ou ne consulte la BAL, vous n’aurez jamais de réponse à votre e-mail.

La base de registre Abuse.net !

Il existe un site Web appelée « abuse.net » (qui n’est pas une Block Liste) qui regroupe une base d’adresse Abuse. Si vous suivez les bonnes pratiques de l’e-mail marketing, votre domaine devrait y être inscrit (pas forcément par vous-même mais généralement par votre routeur si vous lui déléguez votre domaine ou sous-domaine).

Vous avez un lookup pour vérifier si votre domaine est bien présent (ici avec Ebay.com) :

On vérifie sur l’adresse Abuse pour le domaine Ebay figure bien dans la base de registre d’Abuse.net

Je conclus…

Indispensable, l’adresse Abuse est une adresse qu’il ne faut pas négliger côté annonceur. Si ce n’est pas encore fait, paramétrez-là et monitorer tout ce qui arrive dedans car si elle peut vous éviter quelques plaintes FAI, c’est toujours ça de gagner. Votre réputation vous remerciera peut-être un jour 😉

Lors du prochain article, nous verrons ce qui se cache derrière l’adresse « Postmaster » !

—–

Un problème de paramétrage ? Un blocage FAI ? Vous souhaitez optimiser votre configuration technique ? On est là pour vous aider, n’hésitez pas à consulter le lien ci-dessous :

—–

N’hésitez pas à partager, liker, commenter… Bref, faites du bruit !!!!!

—–

Badsender, agitateur d’expertise emailing ! Badsender, c’est une équipe d’artisans spécialistes des différentes disciplines qui entourent l’email marketing ! Notre agence emailing intervient sur des questions des stratégie, de conception, d’orchestration et de délivrabilité. Cette expertise, nous vous la proposons sous forme de coaching, d’audits, ou d’intervention en tant que force de production externalisée. 

—–

Nos derniers contenus sur la configuration :

— 26/04/2021 : Config 2021 #03 | Tout savoir (ou presque) sur le List-Unsubscribe !

— 22/03/2021 : Config 2021 #02 | Tout savoir (ou presque) sur le Whois !

— 08/03/2021 : Config 2021 #01 | Tout savoir (ou presque) sur le reverse DNS !

—–

Photo by sydney Rae on Unsplash

—–

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Livre Blanc Choix d'une solution eCRM / emailing

Savez-vous que nous mettons à votre disposition un livre blanc pour choisir une solution eCRM/emailing ?