badsender logo

Dans ta BAL ! Je risque pas de manger avec Uber Eats…

02/02/2022

Dans ta BAL ? Dans ma boîte aux lettres en fait ! Je viens de jeter un coup d’œil dans ma BAL. Et j’y ai trouvé cet email de nos amis (huhu) d’Uber Eats.

Objet : -80% sur votre première commande avec Uber Eats
Expéditeur : Uber uber@uber.com

Un peu longuet ce scroll ?

Bon, j’ai sauté sur cet email, parce que sans vous raconter ma vie, il y a peu de chance que la petite ville de 3208 habitants (soyons précis) dans laquelle j’habite soit un jour desservie par Uber (Eats).

Et puis, en tant que client d’Uber … j’ai un peu de mal à voir la légitimité de cet email. Je suis client d’Uber, pas de Uber Eats. Et je suis certain de ne jamais avoir donné de consentement pour Uber Eats.

D’ailleurs ma dernière course avec Uber date du 4 février 2020 (je vous ai déjà dit que j’habitais à la campagne ?). Je suis inactif, très inactif, donc ils feraient mieux de ne pas communiquer avec moi.

Ma première réaction

Qui n’est certainement pas la réaction de tout le monde. J’ai un biais, un gros biais, je suis dans le métier.

Donc, ma première réaction, c’est d’aller tout en bas de l’email, et de me dire : « Est-ce qu’il est simple de me désinscrire ? »

Donc j’y vais (en bas de l’email), et voici ce que je trouve :

D’abord, je ne trouve pas ça très esthétique. On a vu des footers bien mieux organisés et accueillants.

Puis, c’est en anglais… alors que le reste de l’email est en français… Mais je trouve quand même un truc intéressant, un lien vers « Email Preferences ». Et là, je me dis : « Ok, peut-être qu’ils ont investi dans un preference center, ça c’est cool ! ». Je clique et là :

Mais non !

Bon, je me connecte.

Et voici ce que je trouve :

J’ai décidé de vous faire scroller aujourd’hui 🙂

Le Preference Center

Je trouve donc un énorme Preference Center long comme le bras. Complet, très complet, trop trop complet. Et effectivement, alors que je ne suis qu’un modeste utilisateur d’Uber (2 courses ces 5 dernières années), je suis automatiquement abonné à la communication de l’ensemble des marques du groupe. Même à Postmates qui n’est pas disponible en Europe.

Pour en revenir au Preference Center, en étant moins sarcastique, il me semble qu’il manque au moins 2 fonctionnalités majeures :

  • Se désinscrire des messages « Marketing » en un seul clic : En effet, lorsqu’on se rend sur un Preference Center au lieu de cliquer sur un lien de désinscription, c’est qu’on veut avoir le choix. Pour ma part, je n’exclus pas d’un jour d’utiliser Uber à nouveau. Mais clairement, je n’ai ni envie, ni besoin de recevoir leurs messages marketing. Par contre, jouer au jeu des 7 erreurs pendant 5 minutes pour sélectionner les bonnes cases, non merci.
  • Piloter la fréquence d’envoi des emails : Pour moi, ça devrait être la grosse alternative à la désinscription (c’est pas faute de le répéter depuis de nombreuses années). Si j’en ai marre, si je clique sur votre lien de désinscription, peut-être que je pourrais être tenté par la réduction de la fréquence d’envoi. Par exemple, sélectionner une option pour recevoir maximum une communication marketing par mois.

Fréquence d’envoi

Ces 12 derniers mois, j’ai reçu environ 50 emails d’Uber.

C’est trop. Beaucoup trop. Je me demande même comment c’est possible pour une société aussi importante est « moderne » d’avoir ce genre de pratiques. Avec parfois relances sur relances. Alors même que je n’ai ouvert AUCUN email d’Uber en 2021. Et je ne vous parle même pas de l’impact écologique.

La gestion de l’inactivité email est INDISPENSABLE (oui, j’ai envie de crier là 🙂 ). Réduisez votre communication lorsque les gens ne vous écoutent pas.

Ciblage

Uber a mon adresse postale (j’ai été vérifier). La première ville Uber Eats est à 25 minutes (et ils ne vont pas jusque chez moi) et la première ville Uber est à 50 minutes (coucou Toulouse). Ma fréquence d’usage est d’une fois tous les deux ou trois ans… Je devrais donc être depuis une éternité dans un segment USELESS_TO_CONTACT. Voilà, c’est tout.

Contenu de l’email : Le header

Après avoir critiqué le ciblage, venons en à ce que l’on me propose dans le message.

L’objet était donc : -80% sur votre première commande avec Uber Eats

J’avoue, c’est simple, efficace, et tentant. Par contre, ça joue exclusivement sur un argument de valeur et prix. Mais bon, comme d’hab quoi.

On a un pre-header « caché » (qui se voit dans la liste des emails, mais qui n’est pas présent dans le corps du message) : Utilisez-la quand vous voulez.

C’est bien vu, ça montre qu’ils sont quand même pro sur la production d’emails.

A l’ouverture on a un logo noir sur fond blanc. C’est pas très créatif, mais ça fait le job 😉

Contenu de l’email : le contenu

🙂

C’est beau, c’est classe, c’est bien exécuté. Mais c’est DECEPTIF !!!!!

Dans l’objet, on dit « 80% de réduction ». Dans le titre on dit « jusqu’à 80% ». Mais non ! Si j’ai ouvert (c’est pas pour moi, c’est pour un ami), c’est parce que c’était 80%. Pas 20%, pas 40%, pas 60%, mais 80%. On se moque de moi là. C’est pas possible ça. (tu le sens que le ton monte ?)

En plus, j’ai faim maintenant !

Sinon, même si c’est beau et que ça donne faim, on arrive quand même à me proposer des restos à 5h30 de TGV de chez moi. Peut-être la prochaine fois que je vais à Paris (mais en mai, à l’EMDAY, j’aurai à manger 😉 ). Qui sait, dans deux ans.

Bon, et sinon, le texte et les boutons incrustés dans une grosse image avec les visuels, on a vu mieux en 2022. C’est pas comme si l’accessibilité web et email était pas un sujet.

Pour finir

Sinon, j’ai quand même fini par me désinscrire. Adieu Uber.

Et là, une dernière petite larme de sang. « 10 jours » ! 10 jours peuvent être nécessaires pour traiter une demande de désinscription. ?

P.s. : Désolé, je pensais faire un petit article, j’aurais pu parler de délivrabilité, mais ce sera pour une prochaine fois.

Besoin d’un coaching stratégique pour l’emailing ? On peut aussi vous proposer :

Badsender anime aussi une formation sur le sujet de la stratégie emailing et sur le choix d’un outil de routage !

Envie de recevoir la newsletter et les actus de Badsender par email ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.