Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email

iOS15 : Résultats du diagnostic d’environnements d’ouvertures emails avec J&JOY

Au 8 novembre, soit 48 jours après sa sortie, iOS15 représente déjà 37% des versions installées d’iOS (source : Mixpanel, https://mixpanel.com/trends/#report/ios_15). Notre client J&JOY a voulu connaître le taux d’ouverture via iOS15 chez leurs prospects et clients. Nous avons donc réalisé une analyse de leurs ouvertures sur une campagne afin de connaître précisément les environnements d’ouvertures de leurs destinataires.

Contexte J&JOY

Nous accompagnons depuis presqu’un an la société J&JOY, marque de mode belge pour toute la famille. Nous les avons, dans un premier temps, aidé dans la migration de Mailchimp vers Klaviyo. Depuis, nous les accompagnons toutes les semaines, ou presque, dans le déploiement de leur stratégie emailing via des packs de coaching.

Avec Jonathan André (consultant Badsender et expert Klaviyo), voici un aperçu de ce qu’on fait ensemble :

  • Définition du planning d’envoi sur 3 mois : planification des A/B test et définition des cibles
  • Proposition d’objets, aide à la rédaction du contenu
  • Analyse des résultats des campagnes, décision de relance ou non en fonction des performances (clics, insatisfactions et conversions)
  • Construction de la stratégie de segmentation
  • Construction de la stratégie de marketing automation : scénario abandon de panier, scénario retargeting post visite, scénario anniversaire, scénario de bienvenue, etc… et ce n’est pas fini !

Dès cet été, nous avons alerté nos clients sur ce qui allait se tramer avec l’arrivée d’ iOS15 et du « Mail Privacy Protection » dans Apple Mail. Début octobre, suite à cet article et au live que nous avons donné sur le sujet, nous avons proposé à J&JOY d’insérer un tag de tracking d’ouvertures dans une de leurs campagnes pour connaître les environnements d’ouvertures. Voici ci-dessous les enseignements du diagnostic.

1ère enseignement : 80% des ouvreurs ont lu l’email pendant + de 9 secondes… sauf sur mobile !

Dans nos formations, on dit que le message doit être compris dans les 3 secondes qui suivent l’ouverture. Si votre contenu n’est pas clair, si les informations ne sont pas correctement hiérarchisées, vos lecteurs vont ouvrir l’email et le refermer aussitôt.

Ici, bonne nouvelle ! 80% des contacts JnJoy lisent leurs emails + de 3 secondes et 67% + de 9 secondes !

Rapport de l’outil emailonacid : Engagement Time Distribution

Par contre, quand on ventile les ouvertures par device, on remarque que la lecture de l’email sur mobile dure beaucoup moins longtemps !

Rapport de l’outil emailonacid : Email client engagement

Les emails J&JOY sont bien responsives. Ce n’est pas le problème. Mais, vu les chiffres, ça peut être intéressant de créer des blocs de contenus spécifiques mobiles pour augmenter le temps de lecture sur mobile.

2ème enseignement : le top 2 des environnements d’ouvertures : Gmail et Apple !

Rapport de l’outil emailonacid : Email client percentage of total opens
  • 32% des ouvertures se font depuis un environnement Gmail
  • 30% des ouvertures se font via un environnement Apple : 21% d’iPhone+ 9% d’Apple Mail
  • Mais… « Other » c’est quoi ? et les versions d’iOS, elles sont où ?

En regardant plus en détail, je retrouve les versions d’iOS…

Rapport de l’outil emailonacid : top 10 clients

Ok, mais la version 15 elle est où ? Y’en a pas ? pas du tout ?

3ème enseignement : Mozilla 5 (Other) c’est en grande partie iOS15 !

Donc à cette étape de l’analyse, je bloque ! En général, quand je bloque, j’envoie un message à Jon’
« Hey, t’as pas 5 minutes pleaaaase, je capte rien sur les stats d’environnements d’ouvertures, y’a un truc qui m’échappe !« , ce à quoi, il répond :
« snif ? Je pensais que je serais tranquille pour avancer sur ce qui est important ce PM. Bon, je termine un truc admin et je suis à toi dans 10 minutes. » (il est sympa dans le fond Jon’…)

On regarde donc en détail le fameux « Other » ensemble :

Rapport de l’outil emailonacid : email client – percentage of total opens

Jon m’explique qu’il a lu sur ce blog, que le user agent qui est derrière iOS15 est Mozilla 5. En gros, dans les users agents, ça commence toujours par « Mozilla/5.0 ». Mais dans le cas du cache d’Apple Mail, il n’y a « que » « Mozilla/5.0 », donc l’outil emailonacid le range derrière Mozilla 5.

Donc derrière « Other », il y a une très grande partie d’iOS15.

Donc résultats du diag :

  • 32% de leurs ouvertures se font depuis un environnement Gmail (tout device confondu).
  • Près de 50% se font via un environnement Apple : 21% d’iPhone+ 9% d’Apple Mail + une grande partie de Mozilla 5 !

Et maintenant on fait quoi ?

On continue l’analyse. Nous allons planifier un 2ème diagnostic la semaine du 6 décembre pour mesurer l’évolution de Mozilla 5. Mais d’ores et déjà, nous allons :

Vérifier que les scénarios actuels ne comprennent pas de relance sur les ouvreurs ou non ouvreurs

Revoir complètement notre réflexion sur le scénario d’activation des inactifs emails

Jusqu’à aujourd’hui, pour réactiver les inactifs emails, on ciblait les non-ouvreurs depuis X mois. Maintenant, on va clairement devoir jouer sur les clics et/ou les visites sur le site web. Pour prendre notre décision, on va dans un premier temps simuler des segments pour se rendre compte de ce que ça représente en terme de volume : non-cliqueurs depuis 6 mois / 12 mois /18 mois, non-cliqueurs + non visiteurs depuis 6 mois / 12 mois /18 mois.

On privilégie le « Clic » comme KPI gagnant dans les A/B tests

Chez Badsender, ça fait longtemps qu’on opte pour le nombre de clics comme indicateur gagnant même pour les tests d’objets. Mais ça faisait souvent débat avec nos clients, maintenant c’est réglé 😉

On privilégie les indicateurs « Clic », « Insatisfaction » et « Conversion » pour mesurer la réussite d’une campagne email

Ce diagnostic a été réalisé dans le cadre de notre coaching avec J&JOY. N’hésitez pas à nous contacter si vous souhaitez être accompagné sur ce point ou sur toute autre chose !

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *