Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email

EMDAY2021 : le récapitulatif de THE évènement emailing en France.

Dimanche 07 novembre 2021

9:46, pm : ma grande fille vient de vomir son repas. Un pote vu pendant le weekend avait une sorte de gastro. J’hésite à appeler Jonathan pour lui dire que ça sent le roussi, et pas que… Mais laissons passer la nuit.

Lundi 08 novembre 2021

06:47, am : le réveil sonne, pas de problème particulier pendant la nuit. Tout me semble bien parti finalement. C’est le grand jour ! Le Jour de l’EMDay 2021, après une session 2020 reportée pour une broutille, je ne m’étendrai pas là-dessus.

08:23, am : j’essaie désespérément d’imprimer ces p*taaaaaaiiinnns de feuille pour avoir un support écrit pour ma présentation sur le Dark Mode dans l’emailing, mais mon imprimante met 15 minutes pour sortir une seule page. La rouetourne tourne.

09:55, am : Régis Bacher, organisateur de l’évènement, m’appelle pour m’informer que mon fichier PDF fait planter la machine pour la préz… Je prend un Xanax.

09:56, am : je découvre le message sur WhatsApp de Jonathan, m’indiquant qu’il ne pourra pas être présent à l’évènement finalement, et qu’il compte sur moi pour le remplacer sur la conférence sur iOS 15 et la mise en cache… #montéedestress #jedoischangerdecaleçon

10:45, am : Il n’y aura pas d’acheminement en bus pour ma part, je prends ma caisse et me voilà à 145km/h sur des routes de campagne. Non, je plaisante, j’arrive même pas à atteindre c’te vitesse avec mon tacot.

12:16, am : Arrivé au superbe château de Cély, je me gare sur le parking du Golf avec ma polo 1.4 TDI, néons tuning de sortie. Je sais pas pourquoi, on me regarde étrangement.

12:19, am : J’entre dans la salle de réception, où je retrouve Régis Bacher et Bruno Fridlansky qui me rassure : la présentation au format PDF fonctionne ! Finalement tant mieux, parce que ma conf’ commence dans quelques heures, et je n’ai toujours pas mangé, donc bon… Un très bon premier repas, où on parle contenu des réseaux sociaux, force de l’email, stratégie… Et ce n’est que le début !

1:00, pm : Première conférence plénière de la journée sur le sujet « Dates d’expiration dans les emails, où en est le projet ? », animée à distance par Jonathan. Quel plaisir de voir ce projet porté devant des experts et les principaux concernés par le sujet ! L’engouement semble être bien présent, c’est cool ! Je me bois une boisson énergisante tiens, pour me détendre… C’est pertinent. Et puis ce Jonathan, quelle aisance, quelle prestance, même à distance, c’est fou ça !

2:00, pm : Seconde conférence, cette fois de Gabriel Gastaud, fondateur de la solution ViaRetina, sur l' »Attention visuelle & Conversion – de l’ouverture au clic, décryptez l’expérience utilisateur ». Passionnante, en un mot. Gabriel est très à l’aise sur la piste de danse, et la barre est haute. Pourtant, pas de Limbo à l’horizon. J’en profite, comme transition et pour m’habituer aux regards des spectateurs, pour poser une question sur le Dark mode et l’évaluation du changement du design avec les modifs possibles sur la solution développée. Question piège, je suis mesquin, mais Gabriel est impérial.

3:00, pm : C’est mon tour. J’ai respiré dans un sac plastique plusieurs fois juste avant, pour me détendre, et zou on y va. Le sujet ? « The dark side (tout savoir sur le dark mode et l’email) ». L’assemblée semble réceptive à mes boutades, et je récolte quelques questions de derrière les fagots et pas piquées des hannetons. Je vous passe le détail, ça sera l’occaz’ de rédiger un nouvel article dans les prochaines semaines.

3:45, pm : pause, café ou pipi, c’est comme on veut. Ca commence à bien discutailler au soleil, à échanger, à partager… Et mon dieu, que j’aime ça !

4:00, pm : « Tribune libre des FAI : ce que nous attendons des annonceurs et pourquoi ». Yves-Marie Le Pors-Chauvel est aux commandes pour animer cette table ronde sur la délivrabilité autour de Mathieu Girol de chez Validity en visio (j’espère que ton loulou va mieux), Stéphane Decamps de chez Vade (j’espère que ta jambe va mieux), Arian Journiac de La Poste, Alain Doustalet de chez Orange (j’espère que ta retraite va mieux), et Minh-Ha Nguyen de chez Signal Spam. Très instructif, un échange constructif et bien partagé, des questions au taquet… Le pied !

5:00, pm : « Tribune libre des routeurs : tout ce qu’il s’est passé ces deux dernières années ». Toujours Yves-Marie à la gestion du mic, et un sujet un brin plus technique, bien plus orienté délivrabilité, avec Simon Bressier de chez Sendinblue, Stéphane Bricard de chez Dolist, Axelandre Zibrick de chez Mailjet-Pathwire, Laurent Garnier de chez NP6 et… Surprise de taille ! Laura Villevieille de chez HCL Unica. J’avoue que toutes les spécificités abordées sont un peu plus complexes pour mon esprit de simple mortel, mais bon sang ce que ça swingue ! Et à la fin, j’en profite pour poser 1 question (pas du tout sur la déliv’, Hors-sujet, 6-0, 6-0, échec et mat) : « Pourquoi les routeurs viennent modifier le code HTML/CSS importé lors de la création d’un email from scratch ? ». Bon, j’ai fait chou blanc. Tant pis, je case quand même le repository Github qu’on a créé sur ce sujet.

6:30, pm : moment détente. J’en profite pour retrouver ma chambre, appeler Jon’ pour comprendre le sujet à aborder le lendemain matin, et prendre une douche. Pas le temps pour la piscine, pourtant des calbuts sont mis à dispos… Voilà, vous savez tout. Je loupe du coup le Speed Dating… Merci Jonathan hein, moi je compter bien emballer pourtant, j’avais déjà prévu mes fiches de questions et tout et tout… Ah, on me dit dans l’oreillette qu’on ne parle pas du même type de Speed Dating…

8:00, pm : C’est l’heure de l’apérooooo ! Apéro, apéro, apéro ! Je retrouve Philippe Carron de chez Cifea Marketing avec qui je parle musique. Car oui, on ne parle pas que d’email à l’EMDay figurez-vous. Mais aussi, Kenza Zahraoui de chez Libération. Quel bonheur de la retrouver ! Mais encore Dominique Vrignaud et Karine Weber de chez Ouest France. La passion de Dominique pour l’email me passionne… On se croirait dans Inception. On en profite pour causer du Patron, l’email builder de Badsender, et trouver des axes d’optimisation : merci Dominique, on est blindé jusqu’à fin 2022 du coup. L’occasion aussi de rencontrer Leslie Ranchon de chez MetaThinker, soutien de l’EMDay : mais le temps passe vite, et c’est déjà l’heure de passer à table.

20:30, pm : A taaaaaaaaaaaaaable ! Une bonne soupelette, des belles personnes (enfin je crois), et le souper se transforme en débat passionnant et passionné : bonnes pratiques de déliv’, trucs et astuces à savoir, partage d’expériences (bonnes ou mauvaises), et puis des discussions privées qui resteront… Privées. Ce qui se passe à Cély doit rester à Cély.

22:00, pm : C’est parti pour un moment de détente : bah oui, on a bien bossé quand même, faut avouer. Pour moi, ça sera billard. Où je me prends d’ailleurs une raclée face à Jean-Carol, Kevin et William (respect les gars), mais j’ai jamais su me servir de ma… main… Arrêtez, je vois où vous voulez en venir, ne me lancez pas sur cette pente sablonneuse. Pour d’autres, ça sera karaoké (je sais Ronan Pellegrini, je sais… Shame on me ! ;)), fléchettes… Ou bar. Je finis finalement devant la chaîne « Feu de bois » de Netflix, posey, à lancer une bille et à miser sur le « OOOOnnnzzze » rouge sans jamais gagner. Spéciale dédicace à Dominique et Karine, qui sauront de quoi je parle.

Mardi 09 novembre 2021

01:30, am : je rentre jusqu’à ma chambre, dans le froid humide et pénétrant d’une nuit de novembre. Comment ça « Déjà ? » ? Hé, il me faut dormir tout de même un minimum, j’ai une prez’ à assurer moi dans moins de 8h00 ! Et je ne suis pas expert sur le sujet je vous ferai dire ! Ho !

08:10, am : réveil en speed, un café, deux pains au chocolat (ou chocolatine, c’est vous qui voyez, je suis pour l’écriture inclusive, rien à voir fils unique…), et c’est parti mon kiki !

09:30, am : « Privacy et mise en cache par iOS15 / Applemail, les impacts sur le marketing ». Heureusement que Mathieu Marnat de chez Sendinblue, coanime cette conférence avec moi, parce que je suis une quiche. Mais soit ! C’est la vie ! Si vous voulez en savoir un peu plus sur le sujet de l’arrivée d’iOS 15 et du Mail Privacy Protection dans Apple Mail, Jonathan avait rédigé un article très très complet sur le sujet. Mat’ s’occupe, pour sa part, d’expliquer comment Sendinblue tente d’avertir ses utilisateurs sur le sujet, et comment penser autrement les statistiques d’ouverture, comment gérer ses actifs/inactifs… Franchement, un bon moment, avec un gars qui assure !

10:00, am : « Les KPi’s de l’email sont-ils fiables ? ». Vaste sujet. Et une vraie leçon d’occupation de l’espace par Ardavan Beigui, très à l’aise sur le sujet, qui nous fait participer, nous fait se questionner, s’interroger, quant à la réelle utilité des chiffres que nous avons la mauvaise habitude d’exploiter. C’est un truc de fou, c’est franchement kiffant de découvrir les nouveaux KPi’s qu’Ardavan nous propose d’utiliser. Même si le sujet semble faire débat ! Peut-être qu’on en fera un article à part tiens…

10:30, am : un café rapide, une boisson énergisante, des bonbons… Mon taux de sucre est à son paroxysme, mes dents sont foutus, j’y retourne !

11:00, am : Cette fois, c’est Bruno Florence de chez Pignonsurmail qui développe en visio une conf’ intitulée : « La gestion du désabonnement, un élément essentiel de l’outbording ». Des slides pleines d’exemples, et de conseils surtout, un bonheur ! En plus, on en a parlé tellement de fois sur notre blog (ici, ici et ). Bon, pour conclure, je m’emballe et pose les trois questions suivantes : « Avec la limite des 102ko sur Gmail ou 155ko sur Orange, est-ce que mon email est encore conforme au RGPD si mon lien de désabonnement venait à être tronqué ? » – « Pourquoi le lien de désabonnement dans les plateformes d’email builder est généralement positionnés en bas d’email du coup ? » – « Avec les clics fantômes des robots spam, vaut-il mieux prévoir un désabonnement en plusieurs étapes si jamais le robot clique sur le lien de désabo ? ». Et en plus on prend le temps de me répondre, que demander de plus ?

11:30, am : Dernière conférence plénière avant les ateliers : « Est-ce qu’on peut gagner de l’argent avec des newsletters éditoriales ? » autour de Yoann Lopez de chez Snowball, Eric Dupin de Citronium, Edmond Espanel de chez Brief.me, et Jean-Philippe Godement de chez Webedia. C’est Bruno Fridlansky cette fois qui anime et relance le débat. Le partage d’expérience de ces passionnés est très enrichissant ! On avait un peu abordé sur le thème dans un de nos lives sur le retour de la newsletter. Enfin bref : je sors de là en me disant que « bah pourquoi pas Badsender ? ». Nan j’déconne, vous affolez pas, on reste sur le format actuel…

12:30, am : C’est l’heure du repas ! Je me remplis le bide de pâtes pour rester bien attentif pour les ateliers de l’après-midi… Est-ce la bonne méthode ? J’en sais rien, je suis pas nutritionniste.

2:15, pm : Premier atelier, qui me séduit au plus haut point ! Tout d’abord, parce que le sujet m’intéresse fortement : « Innovation & Minimalisme dans l’email ». Deuxièmement, parce que les 2 personnes qui l’animent sont Damien Devisme et Thomas Leroy, de chez Dartagnan. Et que pour avoir fait leur connaissance la veille au soir, je les aime déjà. Moi, il me suffit de partager un Jet 27 pour que j’aime les gens. Je suis comme ça… Et le contenu est à la hauteur de mes attentes ! Quelques conseils et des exemples de minimalisme dans l’email avec des campagnes des Galeries Lafayette, léchées, aux petits oignons. Une partie un peu plus technique sur les carrousels : j’ai rédigé un article sur les carrousels dans l’emailing d’ailleurs, le monde est bien foutu tout de même ! Et un échange permanent pendant l’atelier, avec des questions qui fusent de partout ! Du coup, c’est déjà la fin, et j’aurai tellement échanger plus longtemps…

3:15, pm : Alors en fait, l’atelier « Préparer et optimiser le déploiement de ses campagnes à l’International » de Leslie Ranchon de chez MailThinker m’intéressait bien. Mais je ne vais pas vous mentir, je n’y suis pas allé. Quelle fainéasse fais-je ! C’est mal, mais je me suis posé 5 minutes, pour checker mes emails et bosser. Puis pour échanger avec les organisateurs sur la prochaine session de l’EMDay. Mais je n’ai eu que des retours positifs sur l’atelier manqué. Peut-être devrait-on inviter Leslie à un live un jeudi pour en parler ? Vous en pensez quoi ?

4:30, pm : Un dernier café (je dois être à 2,5 litres, ma tension est à son comble), un cookie, et c’est déjà l’heure des adieux. Les bus sont là, quelques taxis parfois. La pile de sacs de voyage diminue. Je retiens mes larmes. J’ai l’impression que c’est la fin des vacances. Mais en même temps je suis heureux que la cloche sonne. Parce que faut pas déconner, on est au taf finalement. Quelques checks à-droite-à-gauche, et je reprends la route dans mon carrosse qui, étonnement, n’a pas été considéré à sa juste valeur… (Voiturieeer !? Il est où le coup de Polish ?). Je repars la tête pleine d’idées sur l’emailing. Mes carnets remplis de schémas et de notes sur la stratégie, le design et la délivrabilité. Mon sac débordant de goodies et bouteilles de vin d’Alsace. Emailing, je t’aime. EMDay, je t’adore.

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email

2 réponses

  1. Merci pour ce résumé très exhaustif et qui retranscrit bien l’ambiance (unique) de ces 2 jours… Première fois pour moi mais qu’est-ce que j’ai aimé !… Vivement le prochain EMDAY. A bientôt.
    (Le 8 noir, Thomas… Le 8 noir !!!) 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Livre Blanc : Choix d'une solution eCRM/emailing

Nous mettons à votre disposition un livre blanc pour choisir une solution eCRM/emailing !