Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email

Black Friday, Cyber Monday, Boxing Day, … quelques conseils pour vos emails de fin d’année ?

Black Friday, Cyber Monday, Noël, Nouvel An, Soldes… ou même Boxing Day (sous savez, les promos du lendemain de Noël !). La période allant de novembre à janvier est traditionnellement très chargée pour le commerce, pour les promos et… pour l’encombrement de nos boîtes mail !

Mais est-ce bien efficace ? Ok, beaucoup d’entreprises génèrent une part importante de leur chiffre d’affaires pendant cette période. Mais est-ce que l’on ne pourrait pas faire mieux ?

Pour répondre à la question, nous avons lancé un appel sur LinkedIn afin de recueillir des avis, des conseils et des pistes dans un article collaboratif.

Si vous désirez encore contribuer à cet article, n’hésitez pas à nous contacter pour nous soumettre votre contribution.

D’ailleurs, nous avons aussi réalisé un live sur la stratégie emailing et le black friday. C’est ici https://www.youtube.com/watch?v=TQGlUE02N94 ou là :

Voici le résultat, bonne lecture !

Exploitez des canaux alternatifs à l’email ! – Julie Hamon, Responsable Marketing, Digitaleo

L’email c’est bien mais c’est aussi un canal vu et revu et qui fait déborder nos boîtes de réception. Vous pouvez vous différencier en utilisant d’autres canaux de communication comme le SMS, les réseaux sociaux, le RCS ou encore le message sur répondeur.

  • Le SMS marketing : avec 90% de taux de lecture dans les 10 min qui suivent la réception, c’est le canal de l’instantanéité mais aussi de la réactivité avec des taux de clic de 20% en moyenne. Vous pouvez y ajouter une landing page qui reprend les éléments que vous auriez mis dans un email ! Par exemple pour les fêtes de fin d’année vous pouvez vous en servir pour un jeu concours avec un formulaire de participation.
  • Les réseaux sociaux : l’incontournable mais qui est pourtant parfois négligé notamment par les points de vente. Pourtant, c’est un super outil pour créer du lien avec vos communautés. Pourquoi ne pas proposer à vos équipes d’organiser un concours de pull de Noël en magasin ? Vous mettez en avant vos équipes, les internautes aiment interagir avec ce genre de contenus et vous leur donnez envie de venir en points de vente.
  • Le RCS (pour Rich Communication Services) est une technologie développée par Google qui donne aux SMS les mêmes fonctionnalités que Whatsapp ou Messenger. À utiliser pour créer une conversation avec vos clients. Vous pouvez vous en servir pour créer du lien et de l’interaction lors de temps forts où on subit (souvent) les communications. Par exemple, pour les Soldes, le RCS peut vous permettre de rediriger vos clients vers les catégories de produits qui les intéressent.
  • Le dernier canal qui mérite d’être testé, c’est le message vocal. C’est un message qui est déposé directement sur la messagerie de vos clients sans faire sonner leur téléphone. Ça fonctionne pour vos meilleurs clients et c’est un vrai outil de fidélisation. Pour les fêtes de fin d’année ça peut être un moyen original de souhaiter la bonne année !

Et peu importe le canal que vous choisirez, ne négligez pas le message, c’est aussi et surtout ça qui vous fera sortir du lot !

Bientôt le Black Friday, vite je prépare ma campagne… ou pas ! – Julie Mandry, Chatouilleuse de Data

Parler en même temps que les autres, avec la même intonation et pour dire la même chose, ça n’apporte rien et c’est le meilleur moyen pour ne pas être entendu !

C’est le même principe en email marketing. Envoyez une campagne à toute votre audience le jour du black friday avec pour objet « BLACK FRIDAY: jusqu’à -50% sur une sélection d’articles !!! » (trouvé dans ma boite, ?), c’est prendre le risque d’être noyé dans le flux d’email du même genre, aux côtés de mastodontes de l’e-commerce contre qui vous aurez du mal à faire le poids.

On a bien tenté les emoji ????? pour être plus visible en boîte de réception, mais cette bonne idée est déjà très exploitée et ne vous permettra plus de vous démarquer aujourd’hui.

Alors comment faire me direz-vous ? Et bien je n’ai pas la solution miracle… désolée !

Mais mon conseil c’est d’être créatif ! Pour commencer se poser la question de quels marronniers sont indispensables pour votre marque et lesquels ne le sont pas.

Pourquoi pas se créer ses propres temps forts, en fonction de la saisonnalité de vos produits, de la réaction de vos cibles, par exemple ?

Si vous avez besoin de visibilité pendant le black friday, les soldes ou autre période chargée, essayez de mettre en avant d’autres arguments que vos « SUPER PROMO » : votre univers, vos engagements, vos valeurs, ce qui vous différencie des autres e-commerçants.

Et pour les annonceurs qui sont positionnés principalement sur un prix attractif  et/ou qui n’ont pas de valeurs (je vous juge!! ?), il peut être intéressant de contacter ce jour-là uniquement les cibles qui réagissent habituellement à vos communications, ceux pour qui vous avez vos chances d’arriver en boîte de réception, ceux qui vous attendent.

Et d’aller chercher les inactifs sur des périodes où la pression marketing est moins forte.

Et dernier petit conseil pour la route, évitez de CRIER sur vos contacts pour qu’ils ouvrent vos mails remplis de SUPER PROMO, c’est un conseil qui marche toute l’année mais encore plus les jours de grosse pression marketing, en plus de ne pas être très respectueux envers vos contacts (perso j’aime pas quand on me crie dessus) c’est souvent peu apprécié des filtres anti-spam. Et si vous avez un doute, consultez votre boîte spam, vous aurez un aperçu assez complet de tout ce qui ne faut pas faire 😉

Est-ce un passage obligé ? Et si on laissait tomber ? – Jonathan Loriaux, CEO, Badsender

Okayy ! Maintenant que l’on a eu tous ces bons conseils. Dernière réflexion, est-ce qu’il obligatoire pour vous de parler de Blackfriday, de Noël, des soldes, … alors que dans le fond, vous n’êtes pas vraiment concernés. Parce que si vous n’avez pas de marges qui permettent de faire de vraies promos, si vos produits et services ne s’offrent pas (ou très peu), si n’avez pas de stocks à écouler, … peut-être que vous devriez faire l’impasse.

C’est un peu comme quand vous faites le tri dans vos placard à la maison. Vous vous dites « et si jamais ça me servait à quelque chose »… alors qu’en fait, vous n’avez pas utilisé l’objet depuis deux ans.

Premier réflexe, regardez ce qui s’est passé l’année dernière. Votre email black friday, il était plus performant que celui de la semaine précédente qui n’utilisait pas cet argument ? Si la réponse est non, vous avez un indice.

Si vous êtes plus ambitieux, vous pourriez faire un beau test AB.

  • Segment A, 50% random, va recevoir des emails dans lesquels vous allez utiliser les arguments « saisonniers ».
  • Segment B, 50% random (les autres 😉 ), va recevoir des campagnes, qui parlent des produits, de l’usage, de storytelling, …

Après les fêtes et les soldes, vous faites le bilan. Pour chacun des groupes, quels ont été les volumes de clics et quel a été le chiffre d’affaire. Vous me donnerez les résultats 😉

Photo par CardMapr sur Unsplash

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *