Scal-e, 16ème outil analysé par Badsender !

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email

Un 16ème outil vient de faire son entrée dans le benchmark de BadsenderScal-e existe depuis 2007. Pour ceux et celles qui s’en souviennent, Scal-e est anciennement la société ID Contact.

Aujourd’hui, Scal-e se positionne clairement sur le marché de la CDP (Customer Data Platform). C’est d’ailleurs le 1er éditeur français à obtenir le label CDP Institute avec 30 autres éditeurs dans le monde.

Scal-e s’adresse à tout type de besoin et de secteur d’activité mais l’entreprise est très à l’aise quand les besoins initiaux de leurs clients sont tournés autour de la data et de la réconciliation des données multi-flux. Scal-e est capable de réconcilier les différents devices utilisés par un individu et également les différents supports utilisés au sein d’un même foyer. L’ADN de Scal-e est la data. D’ailleurs, pour l’équipe, l’email est un canal de communication comme un autre, pas plus, pas moins. Scal-e gère également les SMS, wallet, programmes de fidélité, programmes de parrainage, print, fax, display et réseaux sociaux.

Après près de 4h de démo, voici un aperçu des principaux points différenciants de l’outil :

  • Le traitement de la donnée : c’est clairement LE point fort de Scal-e. Les équipes sont capables de créer un référentiel client unique à partir de données brutes non structurées envoyées par l’annonceur. Il n’y a pas de format de fichier imposé. Ils s’occupent de transformer la donnée brute en information client directement exploitable par des marketeurs. Ils mettent en place les flux et les règles d’importation, les règles de gestion des priorités (en fonction par exemple de la fiabilité des sources). Scal-e réconcilie alors les flux entre eux. L’utilisateur est également autonome dans les règles de priorité entre les sources.
    Chez Scal-e, on ne parle pas de modèle multi-dimensionnelle. On ne définit pas une clé primaire. Il n’y a pas de clé au niveau des tables. La clé de réconciliation n’est pas limitée à l’adresse email. On peut définir autant de clés que nécessaires.
  • La gestion d’un programme de fidélité : Ils ne sont pas nombreux à avoir un module spécifique là-dessus. Scal-e est capable d’envoyer des offres de fidélité et des récompenses basées sur les achats effectués mais également sur des ouvertures, des clics des campagnes marketing, des formulaires remplis, des informations clients déclarées… L’idée est de récompenser sur l’engagement et pas uniquement sur la valeur transactionnelle. Et, bien entendu, Scal-e n’hésitera pas à réconcilier les cartes de fidélités d’un même foyer, de déterminer les cartes de fidélité par membre de la famille ou encore savoir si le contact possède + de 2 cartes de fidélité.
  • La gestion multi-règlementaire : Scal-e met à disposition des fonctionnalités qui guident les marketeurs dans la conformité RGPD mais aussi CAN SPAM et CASL. Exemple : l’anonymisation des données, le droit à la portabilité ou la suppression des contacts (et de toutes les données liées) peuvent être effectués en quelques clics par un profil DPO (Data Protection Officer).
  • Un module de calcul d’agrégats et de score en autonomie
  • La visualisation et la distribution des données : Scal-e est capable de sortir et de partager une vue de la base auprès des équipes commerciales, d’une équipe de hotline, ou encore de Service Après-Vente. Ces équipes peuvent facilement modifier une information client suite à un coup de téléphone. Cette information est automatiquement mise à jour dans la base principale, transformée en information marketing et directement à dispo pour les ciblages des campagnes marketing.

Besoin de faire appel à un consultant pour choisir votre future solution ?

Nous avons donc rajouté une 16ème colonne à notre grille d’évaluation composée de 150 critères répartis en 9 grandes catégories. Pour rappel : Les informations générales + le modèle économique, la gestion des droits, le modèle de données, le moteur de segmentation, l’activation de campagnes, l’édition de contenus, la scénarisation de parcours clients, la délivrabilité, les reportings.

Si vous souhaitez obtenir cette grille d’analyse et avoir accès aux données détaillées, n’hésitez pas à nous contacter.

Nous avons également mis à jour notre livre blanc en conséquence ! Pour le télécharger, c’est par ici.

Enfin, nous proposons 3 types d’accompagnements pour sélectionner l’outil de gestion de campagnes qui correspond à vos besoins et à votre organisation, c’est avec plaisir que nous partagerons avec vous notre connaissance  !

Besoin d’être accompagné dans votre choix d’outil ?

Photo by Victor Barrios on Unsplash

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email

Contactez l'auteur de l'article

Responses

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Newsletter

On a déjà beaucoup d’inscrits à notre newsletter… Et peut-être que vous serez le prochain ? L’occasion de se tenir informé sur toute l’actualité de l’email marketing !
Inscrivez-vous maintenant !