Outil : CDP, DMP, CRM, Marketing Automation, Routeur… Quelles différences ?

définition solution routeur envoi emailing

Vous le savez, il existe un bon nombre d’outils pour envoyer des campagnes emailings. Certains se disent être une CDP (pour Customer Data Platfom), d’autres un outil de Marketing Automation, de gestion de campagnes marketing eCRM, une DMP (Data Management Platform) ou encore un outil de cloud marketing.

Bref, ça peut vite être très confus ! En plus, tous ces outils font la même promesse : bâtir une vision client unique pour une expérience marketing toujours plus personnalisée et scénarisée. Néanmoins, chaque outil a un positionnement dominant qui provient souvent de son ADN.

Au moment de choisir un outil, c’est toujours intéressant de bien comprendre son positionnement dominant. L’idée est de cerner si c’est l’outil qui va le mieux servir votre stratégie marketing. Parce qu’on ne le répétera jamais assez chez Badsender :

Il ne faut pas choisir un outil en fonction de sa richesse fonctionnelle mais bien en fonction de vos besoins réels.

Nous-mêmes

Voici ci-dessous un condensé des principales terminologies utilisées, que vous pouvez aussi retrouver dans notre Livre Blanc/Benchmark sur les outils de gestion de campagnes marketing.

Routeur Email

Le terme “routeur email” a beaucoup été utilisé au début des années 2000, par opposition aux routeurs papier. Il reste encore utilisé aujourd’hui surtout pour désigner les prestataires se focalisant essentiellement sur le canal email. Leurs efforts sont centrés sur la facilité de création des messages et de manipulation de leur outil. Ces outils sont généralement simples d’usage et intuitifs, ils disposent d’une large bibliothèque de templates “prêtes à l’emploi” et un véritable CMS en drag and drop très flexible.

Outil de Marketing Automation

Ces outils mettent l’accent sur les techniques permettant d’automatiser des flux de données, de personnaliser automatiquement des contenus et de déclencher des messages marketing. Ces outils se positionnent davantage sur la technicité et la possibilité de tout automatiser. L’idée est d’améliorer la productivité des équipes marketing en leur permettant d’industrialiser leur communication client. L’outil de Marketing Automation intègre en plus de l’email, le canal SMS et quelques formulaires web. On parle plus souvent d’automatisation marketing dans le cadre d’outils B2B que B2C.

Outil de gestion de campagnes marketing eCRM

Ici, l’accent est d’avantage mis sur la stratégie, il y a souvent une phase plus ou moins longue de set up. Cette phase est animée d’ateliers pour déterminer les données clients qui seront utiles à des fins marketing : quelles données clients vais-je vouloir rapatrier dans mon outil eCRM et qui me seront utiles pour segmenter et personnaliser mes messages ? L’approche est sur-mesure. Cela peut être aussi bien les données de transaction d’un site e-commerce ou des outils de caisse en points de vente, les données de profil émanant des formulaires web, les données comportementales provenant des cartes ou programmes de fidélité…mais aussi toutes les informations provenant des retours des campagnes courriers postaux, le call center, de gestion de carte fidélité papier… Par conséquent, ce type d’outil englobe l’email, le SMS, les formulaires, les landing pages, les enquêtes mais aussi parfois les notifications push sur application mobile.

La CDP (Pour Customer Data Platform)

Acronyme très employé ces dernières années, la CDP se rapproche beaucoup de l’outil eCRM décrit ci-dessus. La distinction se fait dans la possibilité, en plus, de collecter les données de navigation et de les rapprocher d’un contact connu (dont on possède déjà l’adresse email en base). Par conséquent, toutes les traces de navigation contenues dans un cookie sont ajoutées ou ‘onboardées’ au profil du contact. Ceci offre des possibilités de segmentation et de personnalisation plus poussées que l’outil eCRM puisque nous disposons des données dites ‘d’instantanéité’ encore appelées ‘données chaudes’ ET les données classiques de l’eCRM dites « froides ». Au sens littéral du terme, une Customer Data Platform devrait se concentrer uniquement sur les données clients et sous-traiter la partie activation de campagnes. Néanmoins, ceux qui se disent CDP gèrent aussi en natif les canaux eCRM en y ajoutant la personnalisation onsite.

Le Marketing cloud

Les prestataires qui parlent de Marketing Cloud ont en général toute une panoplie d’outils supplémentaires à proposer : une DMP pour gérer les audiences publicitaires du pôle Média, un outil de gestion des leads à destination des commerciaux, un outil de gestion de la relation client à destination du service après-vente… Le Marketing Cloud intègre des solutions de gestion de parcours clients intelligents ainsi que des fonctions de messagerie vocale, de réseautage social, de publicité digitale, de gestion de contenu, du web analytic,… pour répondre à une stratégie marketing véritablement cross canal voir cross media.

La DMP (pour Data Management Platform)

Cet acronyme a commencé à être utilisé par les prestataires marketing il y a quelques années avant l’apparition du terme ‘CDP’. Mais l’acronyme DMP n’était sans doute pas le bon terme à utiliser pour parler d’outils marketing. La DMP est surtout utilisée par le pôle Media des entreprises. La raison d’être d’une DMP est d’ingurgiter les données anonymes issues du surf, de les réconcilier autour du cookie afin d’en ressortir des informations digestes et exploitables par le pôle média. La collecte de ces données web atteint rapidement le milliard de lignes et contrairement au CRM, il est nécessaire d’utiliser une architecture big data pour traiter cette volumétrie. Elle facilite ainsi l’achat d’espaces publicitaires programmatiques. La DMP est connectée aux outils type DSP, SSP, Adservers… Depuis qu’il est possible de réconcilier l’adresse email et le cookie (technique d’onboarding), les marketeurs ont vu là une formidable occasion d’enrichir la connaissance client avec des données « chaudes » de navigation issue de la DMP.

Pour ceux qui préfèrent un résumé + synthétique :

Terminologie des solutions emailing
Extrait du Livre Blanc/Benchmark sur les outils de gestion de campagnes marketing.
Ce livre blanc/benchmark a pour but de vous expliquer comment choisir votre prochaine solution de gestion de campagne eCRM. Pour ce faire, nous avons divisé ce document en 3 grandes parties :
– Un focus sur les terminologies
– Un benchmark de 15 solutions analysées (Actito, Cheetah Digital, Emarsys, Expert Sender, Mailjet, Mapp, Marketing 1by1, NP6, NSP, Oracle, Probance, Selligent, Sendinblue, Splio, Sarbacane)
– Les VRAIS critères pour choisir une solution

Si vous souhaitez être accompagné pour choisir la solution qui servira le plus votre stratégie eCRM, n’hésitez pas à nous contacter !

Related Articles

Responses

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Newsletter

On a déjà beaucoup d’inscrits à notre newsletter… Et peut-être que vous serez le prochain ? L’occasion de se tenir informé sur toute l’actualité de l’email marketing !

Inscrivez-vous maintenant !