Verizon (Yahoo, AOL, …) lance un flux de données pour monitorer votre délivrabilité !

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email

Si vous suivez avec attention votre délivrabilité email, vous avez sans doute accès aux données proposées par Google Postmaster Tools et Microsoft SNDS (sans compter les données proposées par Signal Spam pour les FAI français). Du côté de Verizon Media (qui regroupe maintenant les infrastructures délivrabilité de Yahoo!, AOL et Verizon), il n’y avait malheureusement pas grand chose à se mettre sous la dent au niveau monitoring délivrabilité. Un an après avoir lancé leur page postmaster commune, Verizon Media avance maintenant sérieusement sur le sujet.

Dans une annonce faite sur le blog postmaster ce 18 février 2018, Verizon Media annonce la création de deux flux de données à destination des expéditeurs de confiance (trusted senders). Avant de rentrer dans les détails des informations qui seront contenues dans ces flux, revenons sur l’argumentaire qu’ils développent.

Pourquoi proposer des données aux “trusted senders”

Si Yahoo! (oui, je suis désolé, on va parler de Yahoo dans la suite de cet article, au final, en France, c’est surtout la délivrabilité vers Yahoo qui nous intéresse) veut proposer des données additionnelles pour les expéditeurs, c’est avant tout pour améliorer la qualité de l’expérience de ses utilisateurs finaux. L’objectif pour eux est avant tout de proposer des données qui permettront aux expéditeurs d’améliorer la qualité de leurs envois.

Dans l’article publié sur leur blog, ils reviennent sur la faible qualité et les problèmes de vie privée que peuvent générer les outils de mesure de la délivrabilité et de la performance utilisés actuellement. Ils citent d’ailleurs un article publié par 250ok à ce sujet (250ok est la solution utilisée par Badsender dans son offre de monitoring délivrabilité, n’hésitez pas à nous contacter si vous désirez une démo).

This is why we are announcing new email deliverability and performance feeds to help ensure reputable senders can get the trustworthy, aggregated insights they need to continue improving their emails but in a way that first and foremost protects our users. No more skirting privacy guidelines and embedding trackers just to end up with unreliable data. Our solution provides meaningful and actionable metrics while still keeping our users safe and their data protected.

https://blog.postmaster.verizonmedia.com/post/190895673903/announcing-new-engagement-feeds

Que l’on peut traduire par : “C’est pourquoi nous annonçons de nouveaux flux sur la délivrabilité email et les performances afin de s’assurer que les honorables expéditeurs peuvent recevoir les informations agrégées fiables dont ils ont besoin afin de continuer à améliorer leurs emails, mais d’une manière qui permette de protéger nos utilisateurs. Plus besoin de contourner les directives de confidentialité et d’intégrer des trackers juste pour se retrouver avec des données non fiables. Notre solution fournit des mesures qui ont du sens et qui sont exploitables, tout en assurant la sécurité de nos utilisateurs et la protection de leurs données.”

On peut d’ailleurs se demander si la suite logique de cette démarche n’est pas la désactivation progressive des possibilités de tracking dans les emails, que ce soit du côté des pixels transparents ou du tracking des liens. On peut aussi légitimement se demander si ce n’est pas la fin des feedbackloops “identifiés”. Affaire à suivre.

Quelles données seront disponibles dans ces flux ?

Yahoo! décrit les informations présentées dans ces flux sur une page dédiée de leur site Postmaster. Voici ce que l’on peut en tirer comme conclusion.

Flux de placement en boîte de réception

Rien que le nom de ce flux est en soi une petite révolution ! Oui, vous devinez bien, Yahoo! va vous permettre de savoir si vos emails arrivent en boîte spam ou en boîte de réception sans passer par des solutions utilisant des Seedlists comme 250ok. Mais voyons d’abord quels sont les données qui vont remonter dans ce flux.

  • inbox_delivers : Volume d’emails livrés en boîte de réception
  • spam_delivers : Volume d’emails livrés en boîte spam
  • folder_delivers : Volume d’emails livrés dans un autre dossier
  • error_delivers : Nombre d’emails en erreur
  • complaints : Volume de plaintes

Ces informations seront livrées chaque heure avec une granularité sur la combinaison domaine d’envoi et adresse ip d’envoi.

Flux de performance des campagnes

Et là, c’est le choc ! Non seulement on retrouve les indicateurs de performance que l’on a l’habitude de trouver dans nos outils de gestion de campagnes (ouvertures, clics…), mais on en retrouve d’autres qui sont bien souvent uniquement disponibles via des outils de tracking spécifiques (comme ceux proposés par 250ok, Email on acid ou Litmus).

Voyons quels sont tous ces indicateurs :

  • delivered : Nombre de message délivrés
  • opened : Nombre de messages ouverts
  • link_clicked : Nombre de messages dans lesquels un utilisateur a cliqué sur un lien
  • deleted : Nombre de messages supprimés
  • marked_read : Nombre de messages marqués comme lus par le client
  • forwarded : Nombre de messages transférés par l’utilisateur
  • starred : Nombre de message marqués comme “étoilés” (je ne sais pas comment dire en français 😁)
  • archived : Nombre de messages archivés
  • moved : Nombre de messages déplacés dans un autre dossier
  • push_notif_opened : Nombre de messages pour lesquels une notification push a été ouverte
  • replied : Nombre de message répondus par l’utilisateur
  • marked_spam : Nombre de messages marqués comme spam
  • dwell_time_read : Nombre de messages lus pendants plus de 8 secondes
  • dwell_time_glance : Nombre de messages “vus”, c’est à dire ouverts pendant moins de 3 secondes
  • dwell_time_skim : Nombre de messages parcourus, c’est à dire ouverts entre 3 et 8 secondes

Impressionnant non ? D’ailleurs, cela donne une petit aperçu de tous les indicateurs comportementaux qui peuvent être utilisés par les webmails US afin de définir le niveau de réputation d’un expéditeur d’emails.

Ces statistiques seront envoyées chaque jour avec une “granularité” à l’heure. Au niveau de la granularité, il semble que les expéditeurs pourront définir plusieurs paramètres leur permettant de catégoriser ces statistiques :

  • declared_template_namespace : Espace de nom de l’ID du template déclaré par l’expéditeur de l’email
  • declared_template_id : ID du template déclaré par l’expéditeur de l’email
  • declared_template_goal : Catégorie de la campagne email tel que déclaré par l’expéditeur (Retargeting / Newsletter / etc)
  • sender_domain : Domaine de la plateforme expédiant l’email. Le sender_domain est disponible seulement quand un template est déclaré.
  • sender_email : Adresse email de l’expéditeur

Il reste a vérifier comment fonctionneront les “declared_template_id” et “declared-template_goal” afin de savoir si on pourra strictement identifier les performances d’une campagne. Il semble évident que Yahoo! n’exceptera pas une identification directement au niveau de l’utilisateur pour une campagne donnée. L’objectif étant de protéger la vie privée de ses utilisateurs, ce type de détournement sera vraisemblablement sanctionné.

Dans la pratique, comment avoir accès ?

Au moment d’écrire ces lignes, il faut contacter Verizon Media si on est intéressé par ces flux. Il n’y a donc pas encore de processus automatique pour recevoir ces infos. L’ouverture du service se fera probablement progressivement.

Si vous désirez être accompagnés par Badsender afin de vous approprier cette nouvelle opportunité d’en savoir plus sur les performances de vos emails ou sur votre placement en boîte de réception, n’hésitez pas à nous contacter !

Photo by Robert Collins on Unsplash

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email

Contactez l'auteur de l'article

Responses

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Newsletter

On a déjà beaucoup d’inscrits à notre newsletter… Et peut-être que vous serez le prochain ? L’occasion de se tenir informé sur toute l’actualité de l’email marketing !
Inscrivez-vous maintenant !