badsender logo

Entretien d’un Designer/Intégrateur email avec un prospect.

21/12/2021

Chers lecteurs, je tenais à vous faire part pour finir cette année tendue, d’une conversation fictive. Si je dis qu’elle est tendue, c’est qu’elle est tendue. Discussion entre moi, Thomas Defossez, Designer et Intégrateur email, et un prospect fictif. Pour vous partager notre sacerdoce quotidien. Cet article est librement inspiré de l’article de Stoil Stoychev. En l’honneur du potentiel futur (non) retour de Jonathan Loriaux à Bruxelles, notre prospect fictif vous sera peut-être familier…


Prospect : « Ces Messieurs-Dames bonjouuuur ! Voilà je me présente en deux mots, je suis Directeur and Sales Marketing-Manager des Abattoirs d’Anderlecht. J’aurai besoin que vous prépariez un email. En vous r’merciant… »

Moi : « Oui ! Alors par contre il me faut en savoir un peu plus…. »

Prospect : « Ecoutez, si ça vous intéresse, vous avez mon numéro qui est là, si ça vous intéresse pas, au revoir merci et bon week-end. Qu’est-ce que vous voulez que j’vous dise moi ? »

Moi : « Ok ! Pas de souci ! Vous avez déjà une maquette ? »

Prospect : « J’ai un PDF que j’ai fait moi-même parce qu’en fait je suis photographe de… je fais des photos de charme en somme… Mais c’est un peu hors-contexte… Je peux même vous envoyer le fichier source en .ai ! »

Moi : « Pas vraiment non… L’idéal serait d’avoir une maquette de l’email sur Figma par exemple… Mais je peux m’occuper de refaire le design de votre campagne email si vous le souhaitez ! »

Prospect : « Y a pas un plan tarifaire avec les prix ? »

Moi : « Bien sûr ! Vous avez déjà une charte graphique ? Des indications quant à l’utilisation du logo, des visuels, les tons de vos textes, les couleurs de votre marque… »

Prospect : « Connais pas, inconnu au bataillon, jamais entendu. »

Moi : « Ok, pas de souci. C’est possible de récupérer ces éléments depuis votre site et de traduire votre identité en Design System Email. On va bientôt en parler dans un live d’ailleurs. Ca va prendre plus de temps et donc ça va coûter un peu plus cher… »

Prospect : « On est Place Poelaert ici grand. On est pas sur la Croisette ! Mais j’te fais confiance. J’avais septente mille balles dans ma veste en cuir mais je viens de me faire carjacker… Tu penses pouvoir me fournir l’email dans cinq jours ? Puis j’vais te demander une petite bière, je crève de soif moi ici, je suis trempé… Et une fraîche si t’as ! »

Moi : « Vous tutoyez tout le moooonde ? Alors, ça risque d’être compliqué… Car il faut déjà du temps pour récupérer les éléments, établir le Design System Email, puis ensuite créer la maquette de l’email… »

Prospect : « C’était plus une boutade qu’autre chose. Ok, je comprends. Une fois que ça sera fait, l’email sera prêt à être envoyé, hein ? »

Moi : « Alors, non. Il y a encore une étape ensuite de développement : la maquette de l’email, une fois validée, est codée en HTML et en CSS. »

Prospect : « Ah oui j’ai entendu parler de ça entre guillemets. Dis, j’aimerai utiliser la même typographie sur mon email que celle sur mon site. C’est de la Anderlecht Abattoir Sans, ok ? »

Moi : « Soit. Mais j’ai bien peur que ça soit compliqué. Les typographies qui ne sont pas installées par défaut sur les machines de vos destinataires ne seront pas forcément affichées sur l’ensemble des environnements d’ouverture… Par contre on peut mettre une typographie de substitution au cas où… »

Prospect : « Ca dépend de toi ça ma cocotte. Et tu peux pas faire que des images sinon ? »

Moi : « Non… »

Prospect : « Fait pêter mon gars. Comme mes abonnés sont principalement des clients pros avec une majorité d’ouverture sur Outlook 2016, ça va en jeter ! Et du coup tu peux aussi mettre des boutons avec des coins arrondis comme sur mon site ? Parce que tu vois, ce que j’apprécie moi c’est le côté un peu luxe quoi, Pretty Woman, t’vois le côté un peu… »

Moi : « … »

Prospect : « … »

Moi : « … »

Prospect : « Dis, fieu, eh ! oh !? C’est à toi qu’je cause ! »

Moi : « Bah en fait, si vous avez la majorité des vos destinataires qui consultent leurs emails sur le logiciel de messagerie Outlook 2016 sur Windows, la typographie que vous souhaitez ne sera justement pas correctement interprétée. Et les coins arrondis ne s’afficheront pas non plus si ils sont conçus en code CSS… Outlook est un environnement d’ouverture assez capricieux… »

Prospect : « Ohlaaaa ! On est mal réveillé ! On a mal dormi ? Tu f’ras ta p’tite popotte alors… Bon alors on a qu’à dire que mes boutons seront des grosses images qui clignotent alors, ok ? T’as vu, je suis pas si méchant ! »

Moi : « Qu’est-ce que vous voulez dire par là ? »

Prospect : « Ca veut dire exactement c’que ça veut dire… »

Moi : « Oui, alors personnellement je vous recommande de concevoir malgré tout vos boutons en HTML et en CSS, ça permettra de les afficher immédiatement à la réception de l’email, sans devoir télécharger des images… »

Prospect : « Bon, d’accoooooord… Mais on pourra quand même avoir un effet de clignotement ? »

Moi : « Alors, vous savez, Outlook c’est très particulier hein… Les animations en CSS ne sont pas… »

Prospect : « Acceptées ! Ah ah ah ah !!! Je t’ai pris de cours là, hein ! Hin hin hin hin hin ! Tu vois c’est pas si terrible… Il faut que tu te laisses venir vers moi… Et je viendrai te chercher, t’inquiète pas… »

Moi : « … »

Prospect : « Bon ok, allez va pour les boutons comme tu l’as dit, en HMLTLCDSS là… Par contre je veux pas de désabonnement sur cette campagne, donc tu donnes pas la possibilité de se désinscrire… J’ai pas l’temps d’gérer ça, j’ai matériellement pas l’temps… Donc j’vais te demander d’enlever ça également. »

Moi : « Non… »

Prospect : « Qu’est-ce qu’il y a « non » ? QU’EST-CE QU’IL Y A « NON » ??? Mais qu’est-ce que tu fous ici gamin ? Je m’excuse hein, mais je ne pense pas t’avoir obligé à faire ce métier ! Tu l’as quand même fait de ton propre gré ! Donc tu arrives ici et tu fais ta mijaurée… C’est très bien mais on en reste là alors ! C’est terminé, ça va très vite ! »

Moi : « La loi veut qu’un lien de désabonnement soit toujours visible et fonctionnel. D’ailleurs, nous prônons plutôt le fait de rendre ce lien accessible en haut et en bas de l’email : le désabonnement n’est pas forcément synonyme de mauvaise campagne. Il faut justement permettre à vos destinataires de se désabonner facilement. Ca nettoiera par la même occasion votre liste de destinataires… »

Prospect : « … Tu sais que tu commences à m’plaire toi… D’accord. D’accord… Tu pourras aussi t’occuper de la version Mobile de l’email ? »

Moi : « Bien sûr, c’est impératif ! »

Prospect : « Super ! Trop bien ! Parce que j’ai paramétré mon application Gmail sur mon mobile android avec un compte POP/IMAP par défaut. J’ai hâte de voir ce que ça va donner sur mon GSM ! »

Moi : « Alors au temps pour moi ! Ca risque d’être un peu plus compliqué, mais on va trouver une solution… »

Prospect : « J’espère bien ! Bon alors tu verras hein, les visuels de mes produits sont trèèèèès beaux… Ca serait bien de les avoir en haute définition. Parce que j’travaille en noir et blanc moi ici… Je suis obligé d’appuyer les couleurs sinon ça va rendre fade… Tu ne sais pas parce que tu ne connais pas ça, toi. C’est pas ton boulot… »

Moi : « Hmmmm Hm… On essaiera de conserver une très bonne qualité, mais en réduisant tout de même le poids des visuels pour améliorer le temps de chargement et participer à la réduction de l’empreinte carbone de l’email marketing, ok ? »

Prospect : « Si tu le dis Jimmy ! Tu feras gaffe aussi à passer certains visuels en images de fond, avec des textes par-dessus… Petite illustration qui parlera plus qu’une explication : je voudrais avoir une photo de l’abattoir en arrière-plan, avec une promotion sur l’abattage de la bête… »

Moi : « Alors les images de fond sur Outlook, c’est un peu risqué, parce que ça demande du VML, un langage propre à Microsoft Office, et donc du coup on sera obligé de renseigner des largeurs et hauteurs fixes… »

Prospect : « Je veux rien savoir ! J’ai aussi configuré mon GSM en Dark Mode, que j’ai activé aussi sur mon appli Gmail. Tu feras gaffe à ce que ça soit nikel aussi quand le Dark Mode est activé hein ? Parce que j’ai vu des trucs dégueulasses passer… »

Moi : « J’appliquerai les bonnes pratiques pour le Dark Mode que j’applique toujours lors de la conception d’email ok ? »

Prospect : « Cochon qui s’en dédit ! »

Moi : « Vous avez déjà vos textes ? »

Prospect : « J’allais y venir. Chaque chose arrive en son temps. Tu vas pas me dire à moi ce que je dois raconter. Je te préviens, j’aimerai avoir pas mal de contenu dans cette campagne, parce que j’ai beaucoup de produits à mettre en avant, et j’aimerai faire une introduction avec un texte que tu vas m’aider à rédiger… »

Moi : « Si vous avez besoin d’aide sur la rédaction de contenu, c’est une prestation à part, car cela prend du temps aussi… Mais pourquoi pas ! Quant à la taille du contenu, il faudra tout de même veiller à ce que le poids final du fichier HTML ne soit pas trop conséquent parce que des environnements d’ouverture, comme Gmail par exemple, tronque tout email supérieur à 102ko… »

Prospect : « La loi universelle des séries comme on dit ! Ouais bah ça c’est ton taf hein, j’ai pas l’temps d’faire ça, j’ai matériellement pas l’temps d’faire ça… Tiens, pendant que tu me parles de Gmail là, je ne risque pas d’arriver dans la catégorie Promotions hein ? »

Moi : « C’est possible que vous soyez classé en tant que tel, puisque vous compter envoyer un email commercial. Mais ce n’est pas un drame en soi vous savez, parce que… »

Prospect : « Hé ho, ça va suffire maintenant ! Excuse hein, je suis arrivé nerveux, je sais bien tout n’est pas d’ta faute… Dis, tu pourras faire en sorte que l’email soit accessible ? C’est pour ma maman et Madame Michiels… »

Moi : « Ca va de soi ! On apporte toujours quelques optimisations pour l’accessibilité des emails de nos clients… »

Prospect : « T’ajouteras un formulaire aussi dans l’email pour que je puisse avoir les commandes de mes clients… »

Moi : « Techniquement, je ne vous recommande pas de faire ça : les formulaires ne peuvent pas être conçus dans des emails. Il y a bien l’AMP4email qui permettrait cela, mais ce n’est pour le moment qu’en version beta et spécifique à Gmail… »

Prospect : « C’est pas d’la jalousie mais ça y ressemble… T’aviseras à bien utiliser le code qu’il faut hein, comme pour un site Internet ? »

Moi : « C’est-à-dire que le développement des emails s’appuie justement sur une technique un peu particulière, de tableaux imbriqués, et qu’on ne peut pas vraiment utiliser les balises HTML5 ou les propriétés CSS3… Il y a un livre blanc assez complet au sujet de l’intégration HTML et CSS pour email d’ailleurs… »

Prospect : « Mes connexions se font ! Bon, tu me mettras une vidéo aussi… J’ai été interviewé par deux clowns de l’I.A.D. »

Moi : « Alors vous allez dire que je le fais exprès hein… Mais la vidéo n’est pas supportée non plus partout ! Il vaut mieux partir sur un gif animé par exemple, assez léger, qui simulera une vidéo par exemple… Il existe de très bons outils pour faire des gifs animés optimisés pour un email si vous voulez vous en occuper ! »

Prospect : « Tu t’en occuperas. Parce que c’est pas des menaces mais ça y ressemble… P’is tu f’ras en sorte que ça soit parfait au pixel près partout hein, sur tous les environnements d’ouverture ! »

Moi : « Je suis pas sûr que ça soit le plus important… »

Prospect : « Qu’est ce qu’il y a ? Qu’est-ce que tu viens de dire maintenant ?! Tu répètes ce que tu viens de dire ! Tu sais qu’c’est grave c’que t’es occupé à faire… T’es occupé à m’faire passer pour un pervers… »

Moi : « … Ok, on fera surtout en sorte que le rendu soit le plus proche possible de ce qui a été maquetté à la base, d’accord ? C’est ce qu’on appelle la dégradation acceptable, ou dégradation gracieuse… »

Prospect : « Tu vois, je te demandais pas la lune… Là, je n’en peux plus, je suis au bout du rouleau. J’ai envie de rentrer, me foutre mes savates et terminé bonsoir ! On est des gros professionnels c’est tout. Allez viens. Allez viens… Ne fais pas ça, on n’a aucune allure ! Ca n’a aucune allure ! Il n’y a pas de tchu-tchu-tchu c’est comme ça! Tiens, petite coupette… Tchin-tchin, prosit, cheers… »


Si vous aussi, comme ce Monsieur, vous avez besoin d’aide pour designer, concevoir ou développer, coder des emails, alors sachez que toute l’équipe de Badsender est là pour vous servir. Et on est pas des gringalets épais comme des câbles de frein à main… D’avance, belles, joyeuses et prudentes fêtes de fin d’année à tous et toutes !

Besoin d’un design system email ? Ou d’un design email tout court ? Ou d’une intégration HTML pour email ? Ou d’un email builder ? On peut aussi vous proposer :

Badsender anime aussi une formation sur le sujet du développement HTML d’un email !

Envie de recevoir la newsletter, les invitations aux lives et autres actus de Badsender par email ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.