15 priorités pour optimiser vos campagnes emailing

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email

optimisation-emailingL’email reste l’un des médium bénéficiant d’un retour sur investissement supérieur à la moyenne. Dès lors, quels sont les différents éléments qui peuvent encore optimiser vos campagnes emailing ?

Avant de commencer, cette liste n’est évidemment pas exhaustive ! Le nombre de points d’optimisation possible est énorme et est souvent lié à la nature de l’activité de votre entreprise. Par exemple, nous ne parlerons pas des optimisations liées à la gestion des données.

Objet et expéditeur de l’email

  1. Vérifiez que le nom d’expéditeur que vous utilisez est reconnu par tous vos destinataires : Vos emails bénéficient à peine d’une fraction de seconde pour que vos destinataires décident de les ouvrir. Si ils ne vous reconnaissent pas vous serez ignorés !

  2. Systématisez l’utilisation du AB testing sur l’objet de l’email : En tant que première étape du funnel, l’ouverture est un élément crucial de votre stratégie d’optimisation. Vous pouvez tout perdre … ou tout gagner.

  3. Changez régulièrement de critère pour faire vos tests AB, sans les mélanger : Lorsque vous faites un test, l’objectif est d’apprendre quelque chose. Dans cette optique il ne faut pas mélanger les variables afin d’être certain de l’élément qui a influencé les résultats.

  4. Réalisez vos tests AB en segmentant l’audience : Faire un test AB sur l’ensemble de votre population vous donnera un résultat moyen. Mais que ce serait-il passé si vous aviez isolé les hommes et les femmes ? Auriez-vous obtenu les mêmes résultats dans les deux segments ?

  5. Centralisez les résultats de vos tests dans un document : Comme on l’a dit, l’objectif de faire des tests est d’apprendre. Dans cette optique, il est intéressant de tenir un journal de vos tests. Cela deviendra bien vite un document de travail indispensable.

Contenu de l’email

  1. Rendez vos gabarits compatibles avec une utilisation sur smartphone et tablette : Est-ce qu’il faut encore commenter cette tendance ? Fin 2013, si vous n’y êtes pas passé … vous aurez perdu beaucoup d’argent !

  2. Utilisez des outils de multivariate testing pour optimiser vos visuels : C’est une pratique qui n’est pas encore très courante pour la mauvaise raison qu’elle prend du temps. Pourtant, l’utilisation d’outils tels que 8seconds.net peut optimiser de manière significative vos campagnes..

  3. Réduisez l’implication que représente le clic sur vos call-to-action : Entre “Achetez maintenant” et “Testez maintenant”, quel est l’action qui vous demandera le moins d’effort ? Diminuer le degré d’implication de vos call-to-action aide a améliorer votre taux de clic.

  4. Améliorez l’affichage sans image de vos emails : Une grand partie des clients email et webmails n’affichent pas les images par défaut. Les consommateurs se retrouvent donc devant un choix, afficher ou non ces images. Vous devez donc inciter ceux-ci à soit afficher les images … ou à cliquer directement sur votre call-to-action !

  5. Donnez plus de visibilité à votre lien de désinscription : Ce sera le seul conseil orienté délivrabilité de cette liste de priorités, mais c’est un conseil important ! Faciliter l’accès au lien de désinscription est la meilleure solution pour éviter un classement en spam de la part de l’internaute.

Page d’atterissage

  1. Utilisez des landing pages spécifiques pour chacune de vos campagnes : Dans vos campagnes email, vous essayez de trouver à chaque fois un message différent, une approche originale, … pour vos pages d’atterissage, c’est la même chose. Vous devez les créer en parallèle de vos emails.

  2. Allégez la navigation pour garder le visiteur concentré sur l’action principale : Sans avoir besoin d’enfermer le visiteur, il faut essayer de l’orienter vers le but principal de votre landing page.

  3. Enregistrez la source de la visite au moment de la conversion : C’est la seule manière de valider complètement les tests AB et les tests multivariés que vous effectuez dans vos emails. Un AB testing gagnant au niveau de l’ouverture ne le sera peut-être plus au niveau de la conversion.

  4. Utilisez aussi les tests AB sur vos pages d’atterissage : Tout comme le reste de votre funnel, votre landing page mérite aussi d’être optimisé.

  5. Gardez une cohérence entre le message de votre objet, de votre contenu et de votre page d’atterissage : C’est tout l’intérêt d’une landing page, rester concentré sur le même sujet tout au long du funnel emailing. Ne reniez pas vos promesses en cours de route.

Illustration : Kadellar, Creative Commons Attribution-Share Alike 3.0 Unported

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *