Related Articles

Responses

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  1. Pas mal du tout comme guidelines 🙂
    Par contre, je ne suis pas d’accord avec le point 19 ; j’ai déjà utilisé des tables imbriquées dans des design mail desktop, webmail et mobile, et, selon ma propre expérience, c’est encore ce qui passe le mieux partout ;-).

  2. Je suis de la chapelle de Frolipon, je trouve que les tables imbriquées résistent mieux que les mises en forme par css. Les différents navigateurs interprètent les css de manière si différente alors que le but était justement une norme universelle…

  3. Thomas > Je crois (j’en suis même certain) que Frolipon sait que je n’aime pas non plus la mise en forme par css 😉

    La guerre de chapelle est plutôt table imbriquées contre colspan/rowspan bien sentis (même si je sais que les tables imbriquées sont inévitables dans certains cas)

  4. Je suis un peu surpris par le point 13, n’est ce pas mauvais en terme de déliverabilité de mettre du css dans un email ?

  5. Florian : Utiliser du CSS dans un email n’est pas mauvais pour la délivrabilité. Par contre, il faut faire très attention dans la mesure où tous les clients email ne réagissent pas de la même manière face au CSS (par exemple, Gmail ne tient pas compte du contenu de la balise “head”).

    Pour avoir une idée de ce qui est acceptable ou pas au niveau CSS dans un email, je te recommande ce très bon résumé venant de chez Campaign Monitor : http://newcampaignmon.cachefly.net/assets/files/css/campaign-monitor-guide-to-css-in-email-sept-2011.pdf

  6. Merci beaucoup, je vais aller le lire de ce pas 🙂

  7. Et si la meilleure solution était de mettre en place des campagnes adaptatives ? En clair, proposer une version A pour les PC, et une version B pour les mobiles. Ceci vous permet d’obtenir une version optimisée pour chaque type de terminal. La version pour mobiles consiste en une présentation en colonne, ce qui permet d’éviter d’avoir à zoomer pour accéder aux liens cliquables etc… Chaque version étant bien entendu adaptée automatiquement en fonction du terminal lors de l’ouverture.
    emarsys le propose, plus d’informations ici : http://www.emarsys.com/fr/solutions-2/le-mobile-sense/

  8. Mahmoud,
    Je ne suis pas sûr qu’Emarsys propose cette solution (ou ce n’est plus d’actualité, car la page en lien ne parle pas de ça, mais bien de Responsive). De plus, ce que tu proposes voudrait dire qu’il faut déjà connaître le support de consultation de ton destinataire au moment de l’envoi de la campagne… Comment fais-tu s’il s’agit de la première? Enfin, cela voudrait aussi dire que si tu reçois la version B (orientée mobile) sur ton téléphone, tu ne pourras donc consulter que la version B si tu la visualises sur ton PC?

Newsletter

On a déjà beaucoup d’inscrits à notre newsletter… Et peut-être que vous serez le prochain ? L’occasion de se tenir informé sur toute l’actualité de l’email marketing !

Inscrivez-vous maintenant !