« Badsender » de la semaine : La pièce jointe m’a tuer !

Subjectline : Flans Entremets Alsa : Profitez-vite d’un bon de réduction !

From : Ma vie en couleurs et Alsa <news@news.mavieencouleurs.fr>

Le pourquoi du Bad :

  • Les images sont en pièce jointe et pas hébergées sur un serveur : C’est lourd et ce n’est pas bon pour les filtres anti-spam
  • Pas de version texte : C’est pourtant une base
  • Uniquement des images dans le contenu : Le classique des classiques
  • Un lien de désinscription en blanc sur mauve clair : Difficile à trouver
  • Etc …

Le message qui tue : Vous recevez ce message, car vous êtes abonné(e) à la newsletter du site Ma vie en couleurs. Récemment, vous nous avez autorisés à vous contacter par e-mail.

Pas vraiment, je sais très bien que je me suis retrouvé dans la base de donnée de “Ma vie en couleurs” via “La boîte à idée Lu” (Lu qui s’est fait avaler par Kraft Food, CQFD), je n’ai donc jamais explicitement (et certainement pas récemment) demandé à devenir membre. C’est dommage, parce qu’ici il y a clairement un effort qui aurait pu être fait au niveau de l’intégration des deux plateformes.

 

 

La newsletter Ma vie en Couleurs sans les images affichées

 

Avec les images affichées
Vous désirez améliorer vos emailings ?

A propos de Jonathan Loriaux

Actif depuis plus de six ans dans l'emailing, j'ai eu un parcours qui a commencé du côté technique (intégration de campagnes emailing) avant de m'orienter vers la vente (en tant qu'expert eCRM) et enfin le conseil marketing. Depuis 4 ans je suis l'auteur du blog Badsender.com. L'emailing n'est pas seulement une expertise, c'est véritablement devenu ma passion, c'est pourquoi Badsender est maintenant mon activité principale avec la création d'une activité de consultant emailing liée au site.

Un commentaire

  1. J’ai l’impression que c’est souvent le cas lors d’une acquisition (de sociétés moyennes). La société mère pense avoir le droit de s’accaparer les abonnés de la base achetée sans en toucher mot à ses membres.
    Moi je vois 2 hypothèses :
    1) La société mère conserve la séparation des différentes bases, ce qui peut avoir du sens parfois
    2) La société mère souhaite fusionner ses bases, auquel cas elle doit envoyer des welcome pack pour proposer aux membres des autres bases de rejoindre (ou non) la base mère ou commune

    En tous les cas c’est très agaçant qu’on nous affirme avoir accepté quelque chose qu’on n’a en fait jamais accepté !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *