Publication de l’édition 2016 de l’étude email marketing attitude du SNCD

logo-sncdComme chaque année lors du Salon Ecommerce Paris, le SNCD et une sélection de partenaires de celui-ci (cette année NP6 pour l’étude B2C et Reed Data, Combbase, Kompass et SOS Fichiers pour le B2B) publient une étude complète sur la perception et l’attitude qu’ont le grand public et les professionnels vis à vis de l’email.

Les grandes lignes de l’étude B2C

La version B2C de l’étude EMA du SNCD fête déjà ses 10 ans ! Au niveau méthodologie, cette étude a été réalisée sur un échantillon représentatif de 2699 internautes entre le 22 avril et le 5 juin 2016.

Drive to store et Drive to web

Le premier constat de l’étude est que 52% des internautes placent l’email dans le top 5 des supports les incitant à la visite d’un site web et 33% à la visite d’un magasin.

L’email à tous les moments de la journée

C’est un constat que l’on avait déjà pu tirer des éditons précédentes, mais qui reste bien évidemment d’actualité, l’email est consommé à peu près tout le temps, même au lit : ” 73 % consultent leurs emails dès le réveil, 81 % au coucher, 79 % devant la télévision et 48 % pendant les repas”.

Un internaute sur deux préfère consulter ses emails sur mobile

Pas mal d’indicateurs (externes à l’étude EMA) montrent que la consultation d’email sur mobile a atteint un plafond (qui est en général autour de 50%). Dans cette étude du SNCD, on remet le couvert avec plusieurs chiffres démontrant que le multi-device est bien d’actualité !

“68 % des internautes utilisent 3 supports ou plus pour se connecter à Internet. 48 % utilisent à la fois l’ordinateur personnel, le smartphone et la tablette. 80 % de ceux qui utilisent un ordinateur personnel pour se connecter à internet utilisent également un smartphone.”

Les montres connectés ne font pas contre pas recette puisque seuls 3% des répondants en disposent, par contre 79% d’entre eux utilisent leurs emails sur celle-ci.

94% des internautes consultent leurs emails au moins une fois par jour

Dans la même lignée, les internautes possèdent en moyenne 2,3 et sont 59% à visiter leur boîte secondaire. La boîte principale est utilisée pour de la correspondance personnelle (93%), de l’administratif (74%) et les achats ou ventes privées (72%). Le volume d’emails reçus continue à décroître, 42% des répondants estiment recevoir moins de 10 emails par jour.

L’email toujours aussi efficace pour vendre

L’email reste un levier majeur de la vente en ligne. 87% des internautes déclarent avoir déjà acheté suite à la réception d’un email commercial et 95% disent conserver l’email dans leur boîte de réception s’il semble intéressant.

N’hésitez pas à retrouver tous les résultats de l’enquête B2C dans le communiqué de presse du SNCD

Les grandes lignes de l’étude B2B

L’édition B2B de l’étude EMA du SNCD fête cette année sa 5ème année. Elle est basée sur un échantillon de 1154 répondants professionnels.

Légère aussi des emails reçus

Le répondants de l’étude affirment recevoir en moyenne 43 emails (légère aussi) dont 10 seraient publicitaires. Si l’ordinateur est la terminal le plus utilisé dans la consultation des emails, le smartphone représente environ 38% des consultations et la tablette (seulement) 12% des connexions.

L’expéditeur a toujours autant d’importance

La confiance dans l’expéditeur est l’élément le plus important afin de générer l’ouverture d’un email, suivi par la connaissance de l’expéditeur et enfin la qualité de l’objet. Mais si les professionnels apprécient en partie recevoir des emails publicitaires (41% affirment avoir déjà acheté suite à la réception d’un email), 96% n’apprécient pas les appels téléphoniques reçus à la suite d’un envoi d’email de pub.

N’hésitez pas à retrouver tous les résultats de l’enquête B2B dans le communiqué de presse du SNCD

Besoin d’aide pour votre stratégie email marketing ?

Découvrez les services de notre agence emailing

A propos de Jonathan Loriaux

Actif depuis plus de six ans dans l'emailing, j'ai eu un parcours qui a commencé du côté technique (intégration de campagnes emailing) avant de m'orienter vers la vente (en tant qu'expert eCRM) et enfin le conseil marketing. Depuis 4 ans je suis l'auteur du blog Badsender.com. L'emailing n'est pas seulement une expertise, c'est véritablement devenu ma passion, c'est pourquoi Badsender est maintenant mon activité principale avec la création d'une activité de consultant emailing liée au site.

4 commentaires

  1. le lien B2B redirige vers l’enquete B2C, possibilité de corriger cela? j’aimerais la lire.

    merci

  2. Bonjour Thibaut,

    Je viens de corriger le lien, merci pour la remarque.

    À bientôt

  3. Merci pour cette analyse très utile. Je pense que le domaine de l’e-mailing n’a cessé d’évoluer ces dernières années et je crois que tout ce base sur la question de confiance.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *