Redesign d’emailing … pour le plaisir : Les chaussettes Achile

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email

C’est par un hasard et une manœuvre fortuite que j’ai tout d’un coup déniché le site Achile.com : Féru de chaussettes anticonformistes, je fonce tête baissée et sans l’ombre d’une hésitation sur mon moteur de recherche préféré et requiers : « Chaussettes. Hommes. Originales. ». Une fois passé les espace-contention.com et prevarice.com, ma curiosité est titillée par Achile.com. Fichtre ! Un nom comme celui-ci présage tout naturellement de l’extraordinaire, non ?

Or, je ne suis pas passionné exclusivement par les mi-bas : Ma grande ardeur, c’est l’emailing (Des passions comme ça, ça ne s’invente pas…) Le clic me démange, me picote, je succombe et hop ! M’inscris donc ni une ni deux à la newsletter. Bientôt, je recevrais donc un email à la hauteur des packshots du site : de qualité !

Old

 

Permettez-moi de préciser ma pensée : je suis un petit peu déçu. La communication d’Achile.com reste basique, simple. Il est de fait que l’ambiance de la newsletter n’a que peu de rapport avec les folles nuits de Versailles. Ça ferait plutôt gai comme un soir de Toussaint…

Profitons de cet après-midi succulemment calme pour entreprendre de dépoussiérer ces parutions. On ne se refait pas, il faut bien refaire les autres.

  • Ô joie ! Le preheader est bien présent. Et bien trop long. La taille de la typographie spécifique au preheader rend le texte illisible, et l’accessibilité réduite.
  • Le logo est sous-titré d’un flag « Chaussettes de fabrication française » à l’esprit peut-être un peu trop… Franco-français.
  • La hiérarchisation des informations n’est pas réellement définie, même si des jeux de couleurs et de taille de typographie sont essayés.
  • Le menu est composé d’onglets en images (ce qui reste un frein majeur pour l’affichage optimal du contenu de l’email).
  • Le seul Call to Action présent au sein de l’email est difficilement visible et se trouve bas, mais vraiment très bas dans l’email…
  • Le footer n’est pas mis en forme avec soin et l’image de marque s’en trouve pénalisée.
  • Aucun bloc de réassurance n’y trouve sa place (pourtant présent sur le site).

Haut les cœurs ! Et si je saisissais mes petits crayons, pinceaux et suite Adobe? Allons, un peu de sérieux tout de même… Point trop n’en faut. En route pour quelque chose de nouveau, propre à la marque ! Quelque chose qui promet de la qualité, de l’émotion ! Quelque chose qui vend de la chaussette de rêve et qui, par la même occasion, fidélise l’abonné… Zut, l’exercice est ardu !

Je vais repenser cet emailing avec souplesse, vélocité, d’une nuance de rouge grenadine, de noir animal et une nuance de gris étain. Un nouvel esprit « Achile » sera amené par l’intermédiaire de pictogrammes dorénavant associé à la marque. Le pinceau de l’inspiration me chatouille la fibre picturale !

achile-desktop

  • Le preheader se trouve donc repensé, plus lisible, ferré à gauche pour garantir un confort de lecture.
  • Le logo est désormais minimaliste mais ressort davantage. La marque est ainsi réellement mise en avant.
  • De nouveaux pictogrammes font leur apparition et sont indispensables à toute bonne communication : les icônes des réseaux sociaux sur lesquels la marque a accepté de communiquer.
  • Le menu est entièrement conçu en HTML brut pour un affichage toujours optimisé, sans téléchargement d’images.
  • Et c’est précisément ce qui nous amène à la cover de l’email ! Un travail de jeux de taille de typographie, de graisse, de surlignage, d’encadré, sur de l’HTML brut ! Là-aussi, toute la partie gauche sera donc entièrement affichée sans téléchargement d’image. L’information principale s’affiche tout de suite !
  • J’en ai profité pour remonter le cta et réduire le visuel en lui-même à des proportions plus raisonnables.
  • Un édito voit aussi le jour, avec des liens vers d’autres rubriques du site, des textes en gras… Un texte simple, mais qui donne malgré tout ce côté humain à la newsletter !
  • Une partie majeure de la refonte de l’emailing réside dans le footer et module de réassurance : les informations sont organisées, claires, lisibles. Les pictogrammes parlent tout de suite au destinataire et apporte là-aussi un côté graphique à la marque qui, jusque-là, en manquait dans sa communication.
  • Enfin, les mentions légales sont uniformisées sur leur mise en forme.

Bien sûr, il va sans dire qu’un email optimisé est un email… Responsive, sot! J’ai horreur de m’imposer, mais le sens du devoir n’est pas toujours celui de la modestie. J’interviens !

achile-mobileQu’en pensez-vous ? Votre avis ! Du moment qu’on me donne raison, je suis ouvert à tous les dialogues…

Note : Ce redesign n’est en aucune façon une commande de la marque sélectionnée. C’est vraiment pour la plaisir 🙂

Besoin de refaire le design de vos emailings à neuf ?

[button color=”orange” size=”medium” link=”https://agence.badsender.com/production/design-emailing/” target=”blank” ]Découvrez notre service de redesign d’email[/button]

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *