badsender logo

Baromètre des performances email marketing 2014 par secteur

01/06/2015
experian-logo

Note : découvrez la version 2015 du baromètre en cliquant ici.

Comme chaque année, Experian Marketing Services publie son baromètre des performances de l’email marketing. Cette étude se base sur plus de 17 miliards d’emails de fidélisation envoyés via les plateformes d’Experian en 2014.

La principale conclusion de cette édition est la hausse des taux d’ouvertures en France, on passe de 38,49% d’ouvertures cumulées en 2013 à 41,19% en 2014.

Voici quelques notes sur les résultats :

Délivrabilité

La taux de bounce (NPAI) moyen en 2014 était de 4,90%, un chiffre en baisse par rapport à l’année dernière, mais toujours élevé si l’on considère qu’il ne s’agit que de campagnes de fidélisation.

Les deux secteurs qui se distinguent le plus en la matière sont les secteurs du luxe (3,11%) et de la mode (3,15%). Dans les mauvais élèves, on retrouve les marchés publics (11,95%) et le B2B (7,94%).

Ouvreurs

Le taux d’ouvreurs (uniques) moyen est de 22,36% en 2014. La disparité entre les différents secteurs est importante puisque on remarque près de 10 points de différences entre les meilleurs élèves et les moins bons. Dans le top du classement, on retrouve le secteur de la banque et de l’assurance avec 29,65% et le luxe avec 28,74%. Dans le bas du panier on retrouve les pure players et la VAD avec 18,88%.

Cliqueurs

Le moyenne des cliqueurs uniques se situe en 2014 à 3,38%. les meilleurs secteurs sont le tourisme et les loisirs avec 4,38% et à nouveau le secteur de la banque et de l’assurance avec 4,02%. Intéressant à noter, le secteur de la presse est le moins bon élève avec 2,77% de clic alors qu’il se situe au dessus de la moyenne pour ce qui est du taux d’ouvreur.

Réactivité

Le taux de réactivité moyen est de 15,01%. Ici aussi on retrouve de grands écarts entre les différents secteurs. On passe même du simple au double en passant du premier (Banque/assurace avec 19,81%) au dernier (B2B avec 10,85%).

Désabonnement

Rappelons tout d’abord que le taux de désabonnement est une valeur difficile à juger. Un taux de désabonnement faible peut à la fois vouloir dire que les emails sont bien acceptés par la cible ou, au contraire, que les emails sont livrés en boîte spam et que les destinataires ne les voient pas. Le taux moyen en 2014 se situe à 0,17%.

Autres observations

Deux secteurs attirent particulièrement mon attention, d’une part la banque et l’assurance, qui sont systématiquement classés dans les bons élèves. Ceci indique que malgrés les risques liés à l’usage de l’email marketing dans le secteur, les clients des institutions financières accordent une grand importance aux messages véhiculés et n’hésitent pas à mettre à jour leurs données afin de ne pas passer à côté d’informations importantes.

D’autre par, la mode et les pure players/VAD sont les secteurs dans lesquels la nombre de campagnes est le plus élevé, 7,4/semaine pour la mode et 6,9/semaine pour les pure players/VAD alors que la moyenne est à 3,9. Cela se traduit malheureusement par des taux d’ouverture en dessous de la moyenne.

Récapitulatif des performances email marketing par secteur

performance-email-marketing-2014-secteur

Besoin d’un design system email ? Ou d’un design email tout court ? Ou d’une intégration HTML pour email ? Ou d’un email builder ? On peut aussi vous proposer :

Badsender anime aussi une formation sur le sujet du développement HTML d’un email !

Envie de recevoir la newsletter, les invitations aux lives et autres actus de Badsender par email ?

2 réponses

  1. Bonjour,

    Merci pour cette étude sur les performances des campagnes emailing en 2014. Pour ce qui est du point concernant le désabonnement, n’y a t-il pas moyens de tracer si un prospect a cliqué sur le lien de désabonnement ou bien si un message a attérit dans les spams ?

  2. Ping : Baromètre des performances email marketing 2015 par secteur d'activité

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *