Gmail sort sa boucle de rétroaction et un nouveau bouton de désinscription

gmail-logo

La semaine dernière avait lieu la 30ème conférence du MAAWG (association fédérant entre autre la lutte contre le spam) à San Francisco. Cette conférence a été l’occasion d’une annonce importante de la part de Google. Le géant de Mountain View a en effet annoncé la mise à disposition de sa boucle de rétroaction.

Pour une fois, c’est Gmail qui rejoint les autres grands webmails américain. Ceux-ci proposent en effet un Feedback Loop depuis plusieurs années. Mais comme souvent, Gmail ne fait pas les choses comme ses concurrents.

Le Feedback Loop de Gmail en pratique

maawg-logoOuvert seulement aux routeurs membres du MAAWG pour le moment, cette nouvelle boucle de rétroaction ne permet pas d’identifier le plaignant. Un peu à l’image de ce que SignalSpam a mis en place avec SFR et Orange en France,  l’objectif est ici d’offrir un outil supplémentaire aux routeurs afin de détecter les expéditeurs générant de nombreuses plaintes. En pratique, le routeur pourra recevoir un fichier CSV contenant trois colonnes : la date, un identifiant (qui sera fourni par le routeur dans le header de l’email afin d’identifier l’expéditeur) et un taux de plainte (source : Wordtothewise).

L’autre nouveauté : le bouton de désinscription

Il y avait déjà un bouton de désinscription basé sur la fonction List-Unsubscribe présente dans le header de certains emails. Mais ce bouton n’était pas simple à trouver vu qu’il fallait cliquer sur une petite flêche pour le découvrir.

Cette fois, Gmail voit les choses en grand et met clairement cette partie en avant au détriment du lien de désinscription présent dans l’email. Le bouton sera maintenant situé à côté du nom de l’expéditeur. Pour l’internaute, c’est une très bonne nouvelle puisqu’il gagne du temps. Et pour l’annonceur, c’est aussi une bonne nouvelle. Simplifier la désinscription permettra une baisse des plaintes spam, ce qui a un effet extrêmement positif.

Source : Campaign Monitor
Source : Campaign Monitor

Rappelons que chez Gmail le List-Unsubscribe est basé sur une adresse email à laquelle sera automatiquement envoyé un message lorsqu’un utilisateur clique sur le bouton de désinscription. De plus, si la boucle de rétroaction de Gmail ne permet pas d’identifier le plaignant, rappelons qu’en configurant le List-Unsubscribe, l’auteur de la plainte verra cet écran s’afficher :

plainte-spam-gmail-list-unsubscribe

En cliquant sur le bouton “Unsubscribe and report spam”, l’abonné génère non seulement une plainte spam, mais envoit aussi via List-Unsubscribe une demande de désinscription à l’annonceur.

Sources :

Related Articles

Responses

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *