exemple de newsletter Ghostery

Exemple d'email : Ghostery

newsletter

Expéditeur : Privacy Digest by Ghostery
(newsletter@ghostery.com)
Objet : The Face Is the Final Frontier of Privacy
Préheader : White House Surveillance Program Gives Cops Access to Trillions of US Phone Records??

Pourquoi ce choix ?

Ghostery est une extension libre pour les navigateurs Web afin de permettre un contrôle sur les mouchards et cookies liés à de la publicité et de l’analyse audience. Dis plus simplement, elle permet de reprendre la main sur votre vie privée et votre consentement à partager vos données personnelles. Pourquoi mettre en place une newsletter pour une société qui édite une extension de navigateur ? Quel intérêt pour les utilisateurs ?

La newsletter Ghostery Privacy Digest

Il s’agit d’une veille thématique sur la vie privée et le numérique avec une sélection d’articles faite par Ghostery. Cette newsletter permet à la fois un partage de connaissances sur de l’actualité, tout comme remonter des astuces et bonnes pratiques.

La sélection se veut réduite, 4 ou 5 sujets pas plus, et avec un mot de l’équipe de Ghostery pour présenter le contenu et pourquoi ils l’ont sélectionné.

Une newsletter de veille métier rapide

Le parti pris de Ghostery n’est pas de faire une simple liste à rallonge d’articles glanés sur le Web.

Ici nous n’avons que peu de contenu mais celui-ci permet une lecture et une identification rapide de l’intérêt que nous pouvons porter sur le contenu.

La source est intelligemment mise en avant :

  • le domaine (exemple : nytimes.com) pour légitimer et crédibiliser le contenu
  • image principale et titre d’article d’origine conservés afin de ne pas biaiser et réorienter le propos
  • un paragraphe justifiant la sélection et qui cite directement le média ou le rédacteur pour donner son point de vue et expliquer le choix (exemple : Zeynep Tufekci highlights privacy concerns with technology companies…)
  • une liste de mots clés sous forme de hashtags afin d’identifier plus finement le sujet

Un design de newsletter sobre et orienté contenu

Ici il n’y a qu’un seul type de « bloc » de contenu qui est utilisé et c’est le même pour tous les articles sélectionnés. Résultat, nous pouvons identifier rapidement les sections. La hiérarchie visuelle est limpide. Cela facilite d’autant plus une lecture rapide totalement appropriée à un contenu de veille.

Le tout mis en forme avec un choix de typographie, de justification, de couleur (et donc de contraste) qui place la lisibilité et l’accessibilité au cœur du choix de design.

Le mono colonne est également judicieux pour proposer une expérience de lecture totalement adaptée en desktop comme en mobile. Le tout avec un effort de code réduit (écoconception coucou) et le recours à des balises HTML sémantiquement (pour le coup c’est osé dans le cas des listes à puce quand nous connaissons le support du rendu dans les différentes boites mail).

Quel intérêt pour un annonceur ?

Ce type de newsletter de partage d’une veille sectorielle permet d’asseoir la crédibilité et l’expertise. Elle montre l’intérêt et le suivi des tendances ou nouveautés. C’est une fidélisation relativement facile à mettre en place pour une audience qui est déjà captive sur un sujet.

Si la notoriété n’est pas l’objectif premier – il n’y a qu’à voir le peu de mise en avant de la marque (que ce soit par le logo mais aussi la place du nom « Ghostery » dans les contenus – le lien qui est entretenu avec les utilisateurs et abonnés est lui bel et bien présent. En fin de mail nous retrouvons un bloc de contenu pour de la demande de feedback utilisateur via un échange avec le support : « Ghostery wants to talk to you — actually more to listen!« . Le ton et l’axe sont également très bien pensés. Hiérarchiquement cela ne prend pas le pas sur le reste des contenus (pas de bouton mis en avant pour cette section).

Quelques recommandations pour aller plus loin ?

Justement ce dernier bloc de recueil d’avis n’est pas assez distinct du reste des articles. Il aurait mérité un traitement graphique différent afin de le dissocier. Non pas le mettre en avant plus que le reste mais bien l’identifier comme étant une prise de parole de l’annonceur Ghostery à ses abonnés directement. Ici cela ne passe que par le choix du visuel et la lecture de l’accroche (ce qui va déjà assez vite quand nous connaissons l’annonceur).

Enfin, peut-être soigner un peu plus le travail sur l’objet et le preheader qui en l’état reprennent simplement le titre d’un des contenus présents dans la newsletter.

Cet email a été choisi par Olivier Fredon