Exemple e-mail Libération

Exemple d'email : Libération

newsletter

Expéditeur : Libé portraits
(newsletter@newsletter.liberation.fr)
Objet : Lorie, Emilie Tran Nguyen, Virginie Grossat…
Préheader : Les portraits de la semaine

Pourquoi ce choix ?

Pour ce mois de février, j’ai choisi un e-mail de Libération mais plus particulièrement Libé Portraits !

Mais qu’est-ce que Libé Portraits vous allez me dire ?

Le petit plus est que Libé part à leur rencontre pour raconter d’où ils et elles viennent, qui ils et elles sont, où ils et elles vont (c’est eux qui le disent dès les premières lignes de leur e-mail).

Je vous propose de voir ce qui m’a retenu mon attention et ce qui – selon moi – serait à améliorer…

Les + qui ont retenu / attiré mon attention :

On commence comme d’habitude par les authentifications (peut-être un défaut chez moi de commencer par ça :p) puis on mettra en avant le design et le contenu de l’e-mail !

Les Authentifications : SPF et DKIM sont valides et tous les deux alignés avec le domaine expéditeur. DMARC, quant à lui, est présent sur le sous-domaine expéditeur (newsletter.liberation.fr) avec une politique restrictive (à quarantine)… Bref, on respecte bien les dernières exigences de Google / Yahoo ! Il y a également BIMI sur le domaine expéditeur mais sans certificat de marque VMC (pas de logo disponible dans Gmail)… Dommage :’

Le design : On a une facilité de lecture de l’e-mail que ce soit en light mode ou dark mode (mon téléphone n’est qu’en dark mode), les portraits s’enchainent et sont les uns en dessous des autres 😉

Les – qui ont retenu / attiré mon attention :

Concernant les points d’amélioration, je partirai en premier sur les authentifications DMARC et BIMI puis sur l’optimisation du pré-header, une petite refonte des encarts dédiés aux portraits et pour finir une optimisation du footer…

Les authentifications : Même si le sous-domaine est correctement authentifié, le domaine principal est complétement délaissé (et pourtant il est tellement important) avec DMARC, la politique de sécurité est à none et aucune adresse n’a été définie en RUA/RUF (cf. aucun suivi de l’activité du domaine organisationnel et de tous les sous-domaines… Hormis newsletter). Du côté de BIMI, le sous-domaine newsletter.liberation.fr possède bien un enregistrement mais le BIMI Inspector détecte plusieurs erreurs liées à l’image :’

Le preheader : Même s’il n’est pas visible à l’ouverture de l’e-mail, il est quand même gênant de voir dans son Inbox « La version en ligne » « Logo » « Libération à la der… ». Avec quelques <br/>, on pourrait améliorer les choses, voir même le retravailler pour qu’il soit un peu plus long !

Le contenu : Les blocs de portrait sont plutôt sympa (une photo + du texte), j’aurai tout de même mis un beau CTA à la place du texte sur le lien « Lire plus ». D’ailleurs texte que j’aurai remplacé par un call to action plus sexy

Le footer : Le footer d’un e-mail est généralement un endroit un peu fourre-tout, on y retrouve un lien essentiel, le fameux lien de désabonnement ! Ici, je dois dire que c’est vraiment écrit petit par rapport aux autres textes, j’aurai aimé (ou préféré) que ça soit un chouille plus grand / gros ! Je chipote peut-être non ?

Et vous, comment voyez-vous cet e-mail de Libération ?
N’hésitez pas à consulter notre page dédiée à nos sélections et analyses d’e-mails 🙂

Bonne lecture !

Cet email a été choisi par Sébastien Fischer