Rechercher
Fermer cette boîte de recherche.

Exemple d’email solidaire avec Café Joyeux

email café joyeux

Exemple d'email : Exemple d’email solidaire avec Café Joyeux

event, trigger

Expéditeur : Café Joyeux
(contact@email.cafejoyeux.com)
Objet : Un rendez-vous à ne pas manquer ?
Préheader : inexistant

Pourquoi ce choix ?

Parce que déjà l’initiative en elle-même vaut la peine d’en parler : des cafés restaurants solidaires, l’emploi de personnes en situation de handicap pour ojectif, en voilà une belle cause ! J’aime boire un kawa en me demandant qui joue en première base(1)… Si vous en avez l’occasion, faites donc un saut dans un des Cafés Joyeux de votre région !

Mais aussi parce que l’email en lui-même est une belle initiative. Même s’il manque toujours quelques « p’tits trucs en plus », la base est là, et c’est déjà pas mal ! Je vous livre mon analyse de réformé P4.

Sur le plan rédactionnel de l’email

  • Toute occasion est bonne à saisir pour communiquer à ses abonnés. D’ailleurs, n’oubliez pas de tenir un marronnier, ça peut toujours servir ! Ici, c’est la journée nationale du petit-déjeuner et du brunch qui sert de levier. Avec, par conséquent, un objet « Un rendez-vous à ne pas manquer ? » et un titre « Venez bruncher ! » simples, mais efficaces et cohérents ! Je n’en demandais pas plus.
  • Je regrette en revanche l’absence de preheader pour cette campagne. Le titre « Venez bruncher ! » aurait pu d’ailleurs servir de complément à l’objet, non ?
  • Personnellement, j’aurai peut-être ajouté un peu plus de joie et de folie dans les contenus textuels. « Un hôtel… » « Vous n’avez pas d’hôtel iciiii… Pour la troisième fois, vous n’avez d’hôtels dans les beaux quartiers… »(2). Bon d’accord, ça peut aussi avoir l’effet inverse… Mais ça se tente !
  • Alors ok, j’ai un faux player vidéo du portrait de Vianney (pas le chanteur hein, non non…) mais ça serait sympa d’en faire un retranscription (courte) en texte en-dessous, non ? Ou d’expliquer sa mission dans le Café Joyeux de Rennes ? Ou de rappeler les valeurs et missions des Cafés Joyeux, comme par exemple le fait que 100% des bénéfices contribuent au développement de leurs cafés-restaurants et à l’inclusion et la formation de personnes en situation de handicap ? Ou une petite infographie rapide ?

Sur le design de l’email

  • 4 teintes au total (noir, blanc, gris pâle, jaune), c’est parfait ainsi ! En limitant le nombre de teintes, la lisibilité est optimisée, et la cohérence est assurée avec l’identité visuelle de la marque. Bien que certains éléments comme les icônes des réseaux sociaux ne soient pas vraiment fidèles au travail graphique effectué sur le footer du site internet
  • Le design de la marque est adapté à l’email marketing, et c’est assez rare pour le souligner. Je m’explique : nombre de marketeurs souhaitent appliquer A TOUT PRIX la charte graphique de leur identité à leurs communications email. « Moi ze veux des chaussuuuuures ! »(3) Or, lorsqu’on connaît les problématiques de rendu de l’email selon les environnements d’ouverture, il est judicieux d’opter pour un Design System propre à l’email. Une sorte de déclinaison du Design System général, mais adapté à l’email quoi. De ce fait, ici, les textes des boutons ne sont pas traités avec la typo « Joyeux » comme sur le site, mais bien en Arial, une typographie websafe. Top !
  • Si le point précédent souligne les efforts appliqués par la marque pour garantir une accessibilité optimisée sur les environnements d’ouverture, j’émets pour ma part un léger bémol en affirmant qu’il est aussi tout à fait possible d’amener un peu de liberté et d’exotisme dans le graphisme. En appelant, par exemple, des Google Font, et en s’assurant d’une solution de secours dans le cas où la typographie appelée ne serait pas supportée. Ou en ajoutant quelques pictos ou illustrations : la banque d’images présentes sur le site est super sympa en plus !
  • D’une manière ou d’une autre, je chercherai à remonter le bouton principal, qui arrive un peu tard dans l’email. Pourquoi ne pas penser le titre, le texte, le bouton et le visuel comme un seul élément par exemple, avec les contenus textuels à gauche et le visuel à droite ? Un moyen comme un autre d’afficher le contenu principal plus rapidement, et susciter peut-être un peu plus de clic ?

Sur le code html de l’email

  • L’intégralité des textes est conçue en HTML avec une mise en forme via du CSS : bravoooo !
  • Les principes d’accessibilité pourraient être légèrement optimisés : il manque un attribut lang dans la balise <html>, les textes alternatifs, lorsqu’ils sont nécessaires, ne sont pas toujours renseignés sur les images… Le handicap, c’est large, et un organisme comme Café Joyeux se devrait d’appliquer à la lettre tous les principes d’accessibilité !
  • Autant le design de l’email est plutôt simple, autant le code HTML est relativement complexe, et un peu trop lourd à mon goût : 71ko, c’est beaucoup pour un contenu si léger, non ? Je liste énooooormément de media queries. Trop à mon sens au regard des modifications apportées sur la version mobile. Etrange… et 160 lignes de codes pour le menu « Notre mission | Trouver mon café-restaurant | Commander mon café » dans le footer, c’est beaucoup trop !

Je précise, si cela était nécessaire, que cet article est humoristique. Si Artus l’a fait, j’vois pas pourquoi j’aurai pas le droit. En plus ma mère était éduc’ spé’, alors c’est vous dire… Café Joyeux, si vous avez besoin du moindre accompagnement pour optimiser la rédaction de vos communications emailing, nous serons ravis de vous aider ! Comme disait Clotilde, ma copine de CM1 atteinte de trisomie : « Je vous aime beaucoup… »

(1) Rain Man
(2) Vol au-dessus d’un nid de coucou
(3) Le Huitième Jour

Cet email a été choisi par Thomas Defossez