Citeo, une manière de gérer la pression commerciale

Exemple d'email : Citeo, une manière de gérer la pression commerciale

newsletter

Expéditeur : Citeo Relation clients
(actualites@clients.citeo.com)
Objet : L’essentiel de Citeo – février 2024
Préheader : Votre concentré d’actualités de la REP de ces dernières semaines !

Pourquoi ce choix ?

J’ai été agréablement surprise par le bloc sur fond bleu, qui explique un changement dans le rythme d’envoi des newsletters.

Auparavant, Citeo envoyait de nombreux emails de manière ponctuelle pour informer leurs clients. Pour réduire la fréquence des sollicitations, ils ont décidé de regrouper toutes les actualités dans une seule newsletter mensuelle.

Citeo offre toujours la possibilité aux lecteurs de recevoir les emails individuellement s’ils remplissent un formulaire (mécanique semblable à un centre de préférences). Et devinez quoi ? Peu de personnes le remplissent, et aucune ne s’est plainte du changement de fréquence d’envoi.

Au-delà de la satisfaction client (ce qui est déjà pas mal ;-)), faut-il craindre que la réduction du nombre d’emails soit finalement néfaste pour mon entreprise ? En d’autres termes : y a-t-il un risque de générer moins de prospects ou moins de commandes ? En d’autres termes encore : devrions-nous nous inspirer de cette pratique pour les emails à objectif commercial ?

Ce matin, une cliente du secteur de l’édition en B2B m’a expliqué qu’ils avaient effectué des tests : un emailing multi-produits par rapport à un emailing mono-produit. Selon ses tests, les emails mono-produit génèrent beaucoup plus de leads que les emails multi-produits, et ce, de manière significative (60 leads contre 10).

Que faut-il en conclure ? Lorsqu’une organisation envoie différents types d’informations : emails d’actualités, emails obligatoires avec actions requises de la part du client, emails mettant en avant des produits ou services, il est crucial de ne pas perdre le lecteur face à cette diversité de messages. Ainsi, adopter la stratégie de réserver, par exemple, le lundi à 14h pour la lettre d’information (comme un rendez-vous avec les lecteurs), et les autres jours pour les autres types d’emails, semble judicieux.

Cela doit cependant être clair dès le libellé de l’expéditeur : dans notre exemple, on pourrait écrire « L’Essentiel de Citeo » plutôt que « Citeo Relation Clients » ; « Citeo – Action Requise » pour les emails nécessitant une action, et simplement « Citeo » pour les emails à objectif commercial. De plus, le design des headers devrait aider à la compréhension dès l’ouverture du message. Nous sommes d’ailleurs en train de proposer une telle approche à Citeo 🙂

Cet email a été choisi par Marion Duchatelet