exemple email trigger alan

Exemple d'email : alan

trigger

Expéditeur : Alan
(contact@alan.eu)
Objet : Important – Assurance Santé obligatoire – Inscrivez-vous ou dispensez-vous en moins de 5 min !
Préheader : Inexistant

Pourquoi ce choix ?

Voici un email particulier : il s’agit d’une relance d’une complémentaire santé choisie par une entreprise pour ses salariés. Cette relance délivre un message fort, puisqu’elle informe le destinataire qu’il doit impérativement s’enregistrer, qu’il soit ou non concerné/dispensé. Ce type d’email a, pour moi, une mission complexe, presque juridique. Il se doit d’être clair, limpide en terme de contenu, facile à comprendre, et de pousser son destinataire à effectuer une action (obligatoire).

Nombre de complémentaires santé iraient au plus simple et opteraient pour un email sans mise en forme graphique, sans version HTML. Ce n’est pas la méthode qu’a choisi la complémentaire santé Alan. Ici, ils se sont attachés à concevoir un email court, presque entièrement conçu en texte (HTML) et quasiment sans images (ne restent que le logo, la signature, les réseaux sociaux et les boutons vers l’app). Mais le rendu et l’esthétique sont bien présents, et ils se démarquent ainsi !

Tout d’abord, le texte de cet email est « vivant » : l’utilisation du gras pour mettre en avant certains morceaux de texte est judicieuse : la typographie sélectionnée pour le corps de texte donne clairement la possibilité d’accentuer les différences de graisse. Plus encore, le surlignement permet de saisir d’un coup d’oeil les informations primordiales de cet email.

La hiérachie de l’information est correctement pensée avec un seul grand titre, de beaux espaces entre les paragraphes, une liste à puces utilisée en tant que telle avec un pré-titre… Et un call to action percutant, concis, centré.

J’émets quelques réserves sur le choix de l’outil retenu pour l’envoi de ce type de campagne, Mailchimp, qui surcharge fortement le code HTML dans les propriétés CSS définies dans la partie head de l’email et la mise en place de padding pour les surlignements sur des span (éléments de type inline). Mais il s’agit là de points techniques, et je tiens surtout dans cet exemple d’email à montrer qu’il est tout à fait possible de concevoir un email de type « trigger » esthétique avec très peu d’éléments graphiques, d’images, et juste des textes clairs, une belle typographie, et une utilisation judicieuse de la mise en forme CSS des textes.

Cet email a été choisi par Thomas Defossez