Curation : IP dédiée, est-ce vraiment, toujours, systématiquement la panacée ?

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email

J’aime bien ce mot “panacée”, on ne l’utilise pas assez ! Bref, une question récurrente lorsqu’on a des soucis de délivrabilité est d’utiliser ou non une adresse IP dédiée par opposition à une adresse IP partagée. Et en lisant cet article de Laura Atkins (de Word to the Wise), je me suis dit qu’il y avait pas mal de matière à réflexion pour vous !

Voici un ultra-mega-résumé, mais franchement, la lecture de l’article complet (en anglais) vaut vraiment la peine :

  • Les annonceurs se posent la question de “quand” est le bon moment de passer à du dédié, pas la question “Est-ce que je dois passer à de l’ip dédiée ?”
  • Avec les filtres anti-spam modernes, une IP dédiée n’est plus indispensable pour une bonne délivrabilité
  • Ces 3 ou 4 dernières années, l’usage de la réputation des adresses IP a radicalement changé chez les ISP
  • Une partie des plus grands ESP (Email Service Provider) ont construit leur infrastructure sur une logique d’adresses IP partagées
  • Il y a quelques années, changer d’adresse IP pouvait mener à de sévères incidents de délivrabilité. Aujourd’hui, avec un domaine ayant une bonne réputation, changer d’IP est devenu beaucoup plus simple… le poids de celle-ci étant moindre dans le mix de la réputation.
  • Ne vous inquiétez pas d’avoir une adresse IP dédiée, inquiétez vous d’envoyer des emails désirés par vos destinataires !

Lire l’article “Dedicated IPs, pros and cons” de Laura Atkins sur le blog de Word to the Wise

Pssssst, vous vous posez des questions sur votre délivrabilité ? Besoin d’aide ? Découvrez nos prestations d’audit délivrabilité et de monitoring délivrabilité !

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email

Contactez l'auteur de l'article

Responses

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Newsletter