Etude : Quel est le niveau de connaissance délivrabilité des lecteurs de Badsender ?

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email

Depuis fin août, vous avez été près de 200 à participer à notre test de personnalité délivrabilité. Ce test vous permettait (et permet toujours) de vérifier si vos pratiques sont bonnes en matière de délivrabilité et si vous avez de bonnes connaissances en la matière.

Comme 200 (195 pour être précis), ça fait déjà pas mal de données, il nous semblait intéressant de compiler les résultats afin d’avoir une idée du niveau des lecteurs de Badsender. Evidemment, on ne peut pas prendre cette petite étude comme totalement scientifique ou représentative de l’état du marché français, mais ça nous permet d’avoir une petite idée des connaissances des lecteurs de Badsender 🙂

En général, quels sont les résultats

On peut dire qu’ils sont satisfaisants, mais on peut clairement mieux faire ! Nous avions divisé les résultats en 4 catégories : Grand maître (un score de plus de 90%), Chevalier (un score entre 70 et 90%), Padawan (un score entre 50 et 70%) et enfin Apprenti, en dessous de 50%

Les résultats actuels donnent 126 Chevaliers et 68 Grands Maîtres, bravo à eux ! Ensuite nous avons 56 Padawans et 29 Apprentis.

1

Ces résultats montrent dans l’ensemble que les connaissances délivrabilité sont bonnes parmi les lecteurs de Badsender, mais pour 85 d’entre-eux (environ 40% de répondants), il y a encore beaucoup de travail à fournir.

Les questions qui fâchent

Le double optin

C’était couru d’avance, le non l’emporte à la question “Utilisez-vous une procédure de double optin afin de confirmer toutes les inscriptions ?”. Mais ce qui m’étonne beaucoup plus, c’est le présence du oui pas très loin derrière, pas certain que ce soit représentatif du marché.

2

La promesse de fréquence

Vous êtes malheureusement une minorité à répondre oui à la question “Faites-vous une promesse de fréquence lors de l’inscription de vos abonnés ?” et c’est vraiment dommage. Cette information sur la fréquence (surtout si vous déclarez qu’elle est modulable) constitue un vrai gage de confiance pour vos nouveaux abonnés.

3

Vous êtes trop nombreux à ne pas savoir !

Pour chaque question, le répondant avait la possibilité entre trois option : “oui” (j’applique, je suis dans ce cas de figure), “non” ou “je ne sais pas”. Si sur la plupart des questions la réponse “Je ne sais pas” a été très rarement répondu, ce n’est pas le cas partout, et c’est représentatif de certains sujets qui sont souvent évités ou méconnus.

L’authentification : SPF et DKIM

Il s’agit évidemment d’un sujet technique, mais pourtant primordial. C’est une notion qui devrait idéalement être connue par tout professionnel de l’emailing, même s’il est plutôt du côté marketing de la force.

“Un enregistrement SPF est-il configuré pour votre nom de domaine ?”

4

“Vos emails sont-ils signés par la technologie DKIM ?”

5

Votre routeur est-il membre d’une organisation pro ?

A nouveau, c’est une question qui a déclenché plus de “Je ne sais pas” que la moyenne. Il faut croire que ce n’est pas un critère pris en considération par une partie des spécialistes de l’email marketing, alors que c’est extrêmement important.

“Votre routeur est-il membre d’une des organisations suivantes : Signal-Spam, du MAAWG ou du SNCD ?”

6

WHOIS

Ici, moins d’étonnement dans la mesure où c’est réellement une dimension technique qui est ignorée. On pourrait même s’interroger sur le nombre de “oui” qui ont été répondu.

“Votre WHOIS (contact administratif de votre nom de domaine) est-il public ?”

7

Les bonnes nouvelles

On a aussi de bonnes nouvelles puisque pour certaines questions, nous avons obtenu une écrasante majorité de “oui” !

Hard bounces

Une très large majorité d’entre vous arrêtent de router une adresse dès le tout premier hard bounce reçu. Une très bonne nouvelle, et on incitera les autres à suivre le mouvement.

“Arrêtez-vous de router une adresse dès le premier HARD bounce reçu ?”

8

Spamtrap

Il semblerait que la notion de spamtrap soit maintenant bien intégrée aussi puisque rare sont les répondants qui ne connaissaient pas la réponse à la question.

“Savez-vous ce qu’est un spamtrap ?”

9

Test de rendu

Un bon point aussi pour la quasi-totalité des répondants au test qui vérifient le rendu de leurs emails dans plusieurs webmails et clients email.

“Testez-vous le rendu de vos emails dans plusieurs clients email/webmail ?”

10

Conclusions

Il faut croire que le travail d’éducation fait ici et aussi sur d’autres blogs porte ses fruits ! Même si la plupart des lecteurs de Badsender sont des professionnels du secteur, je ne pensais pas que nous récolterions de réponses aussi positives. Quoi qu’il arrive, nous allons continuer sur cette voie !

D’ailleurs, si vous désirez améliorer vos connaissance, n’hésitez pas à nous demander plus de renseignements concernant nos formation délivrabilité email. Nous organisons celles-ci soit au sein de votre entreprise, soit lors de sessions inter-entreprises. N’hésitez pas à nous demander les dates !

[button color=”orange” size=”medium” link=”https://agence.badsender.com/formations/delivrabilite/” ]En savoir plus sur les formations délivrabilité de Badsender[/button]

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Livre Blanc Choix d'une solution eCRM / emailing

Savez-vous que nous mettons à votre disposition un livre blanc pour choisir une solution eCRM/emailing ?