Les 7 tendances de l’emailing en 2014 !

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email

2013 a été une année importante pour l’email marketing ! Beaucoup de changements, que ce soit au niveau de l’industrie elle-même avec d’importants rachats (Neolane racheté par Adobe, ExactTarget par SalesForce, …), mais aussi au niveau des pratiques (une prise de conscience de l’importance et de la force de l’email) et de l’écosystème (amélioration du filtrage, innovations dans Gmail, …).

Pour 2014, je doute que nous ayons l’occasion de voir de grande révolutions. Les bases ont déjà été jetées en 2013 et on se trouvera probablement dans une année de transition, qui verra se généraliser certaines tendances aperçues l’année passée.

1. Industrie : La chute de certains grands, et l’émergence de nouveaux acteurs

C’est probablement la prédiction la plus “casse gueule” (on verra dans un an), mais je pense que certains grands noms de l’industrie de l’email marketing vont souffrir et que d’autres acteurs plus petit vont s’imposer. Dans les acteurs émergeant (mais déjà important), je vois particulièrement Litmus étoffer son offre et pourquoi effectuer quelques rachats stratégiques. Mais il y a de nombreuse start-up extrêmement innovantes qui pourraient bien dépasser certains acteurs historiques du secteur. À ce petit jeu, la France ne sera pas épargnée.

2. L’impossibilité grandissante de délivrer un email s’il n’est pas opt-in (ou double opt-in)

Le filtrage se fait de plus en plus intelligent, les utilisateurs d’emails le réclament et les webmails/FAI on tout intérêt à aller dans ce sens pour garder leurs clients. Dans cette course à l’armement, il deviendra de plus en plus difficile de délivrer des emails qui n’ont pas reçu un consentement fort de la part de l’abonné. Il va falloir penser à généraliser la pratique du double opt-in, voir à lancer dans campagne de ré-autorisation si vos pratiques du passé n’étaient pas suffisamment bonnes.

3. De nouveaux changements dans l’inbox et l’émergence des micro-formats dans le monde de l’emailing

En 2013, Gmail a jeté de nombreuses bases de l’inbox modernisée, les deux innovations les plus visibles pour les marketers sont les fameux onglets, et la mise en cache des images. Pour 2014, on peut s’attendre à voir de nombreux webmails et FAI suivre l’exemple de Gmail. Mais nous verrons d’autres technologies voir le jour, des acteurs comme Hotmail, Yahoo!, … ou de nouveau Gmail ne cesseront de travailler afin d’améliorer le confort d’utilisation de leurs interfaces.

Une autre tendance, c’est l’utilisation des micro-formats dans l’email. Là où Gmail est de nouveau la pointe avec notamment l’utilisation de ces informations dans Google Now, d’autres plateformes voudront forcément exploiter ces données afin d’améliorer l’expérience utilisateur, notamment sur les terminaux mobiles.

4. Professionnalisation et externalisation de la production emailing

Les agences emailings vont bien se porter en 2014 ! Avec l’émergence de nouvelles réflexions sur l’utilisation de l’emailing, les besoins d’expertise, de formations, … nous devrions voir en 2014 se développer le monde des agences spécialisées en emailing.

5. Focus sur des programmes de recrutement de qualité

Moins de fans et de followers, mais plus de qualité dans le recrutement d’emails. C’est une tendance qui fait suite au point 2 de cet article, mais aussi à certains abus du passé. Non, les jeux concours ne sont pas finis, mais l’industrie du lead au kilo va beaucoup souffrir en 2014. Il faudra revoir complètement les stratégies de recrutement au profit de plus de qualité, de stratégies basées sur du contenu qualitatif, …

6. La banalisation de l’emailing responsive

En 2013 tout le monde en a parlé, en 2014, tout le monde va en faire ! Prévoir le template de vos newsletters pour le mobile est devenu une nécessité. On va vers une parité des ouvertures d’emails entre les terminaux mobiles et le desktop, il est donc suicidaire de passer à côté du responsive.

7. Email-to-store : La fin de la frontière entre le monde digital et le monde physique

La distribution s’approprie l’email ! Nous l’avons déjà vu, certaines enseignes dématérialisent le ticket de caisse, essayent de prolonger le premier contact réalisé en magasin via l’email. De la même manière, l’email est un instrument extrêmement intéressant pour pousser l’internaute en magasin. Cela passe par une meilleure information, mais aussi par des outils comme le coupon électronique et/ou mobile.

8. Badsender vous réserve quelques surprises en 2014, plus d’infos dans les prochaines semaines 😉

Et pour rester informé, inscrivez-vous à notre newsletter (dans la colonne de droite).

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email

Contactez l'auteur de l'article

Responses

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  1. Bonsoir, très intéressant votre analyse sur les tendances de emailing.
    cependant j’ai une question, qu’est ce que vous appelez le : double opt-in
    D’avance, merci pour votre retour.
    Bon weekend
    Cédric

  2. Bonjour Cédric,

    Ca fait en effet partie des articles que je dois écrire “Qu’est-ce que le double opt-in ?” 😉

    En deux mots, le double optin est une méthode permettant de valider une inscription à une newsletter en envoyant par email un lien sur lequel l’abonné doit cliquer.

    Cela a de nombreux avantages : Validation stricte de l’adresse email, première interaction de qualité avec l’abonné, …

    Bien à vous,

    Jonathan

Newsletter