Interview d’Emailing-Factory : “L’emailing évolue en permanence et les défis à surmonter ne manquent pas”

logo-emailing-factoryAprès plusieurs semaines d’absence, nous retrouvons notre cycle d’interviews des solutions d’envoi d’email. Cette fois, vous pourrez vous faire un avis sur Emailing-Factory avec l’interview de Laurent Rajca, Président d’HPJ France.

Pouvez-vous en quelques mots nous faire un historique d’Emailing-Factory ? Quand la plateforme a-t-elle été fondée, par qui, est-ce que le business model a évolué depuis le début de l’aventure ?

Emailing-Factory est une plateforme de mailing qui a été développée par HPJ Solutions en 2008 pour répondre aux besoins de ses clients. Elle a d’abord été commercialisée sous le nom HPJCC (HPJ Centre de Communication) au Canada avant d’être disponible en France depuis Septembre 2012 sous la marque Emailing-Factory suite à l’ouverture de nos bureaux.

Qu’est-ce qui fait la spécificité d’Emailing-Factory ? Qu’est-ce qui vous distingue par rapport aux autres acteurs de ce marché très concurrentiel ?

Un des principaux atouts d’Emailing-Factory est sa proximité avec ses clients. Tous les clients de la plateforme sont appelés et bénéficient d’une formation afin de profiter au maximum du potentiel de la solution. Nous sommes très à l’écoute de nos clients et il n’est pas rare qu’ils soient à l’origine de nouvelles fonctionnalités qui répondent à leurs besoins.

Ainsi, outre les fonctions classiques des solutions d’emailing, Emailing-Factory propose des fonctionnalités spécifiques qui répondent aux besoins des PME: un système de workflow de validation, un système performant de gestion des contacts qui est par ailleurs utilisé comme CRM par certains de nos clients, des filtres complexes permettant de cibler précisément certains profils de clients, etc…

Au niveau technologique, notre API donne beaucoup de possibilités à Emailing-Factory. Plusieurs de nos clients l’utilisent pour étendre les fonctionnalités de leurs propres logiciels. En parallèle, notre système de connecteurs permet de synchroniser des systèmes hétérogènes sans manipulation humaine. Ce type de fonctionnalité offre la possibilité de mettre en œuvre des stratégies marketing Internet très performante à coût contrôlé.

Enfin, notre business model est basé sur un nombre d’envoi illimité et nous ne facturons qu’au nombre de contacts avec des tarifs très compétitifs. Cette façon de procéder nous permet de ne pas intéresser les spammeurs, qui privilégient un seul envoi auprès d’un grand nombre de contacts et d’offrir ainsi une meilleure délivrabilité à nos clients.

Quels sont pour vous les 3 grands défis pour les prochains mois dans le monde de l’emailing ?

L’emailing évolue en permanence et les défis à surmonter ne manquent pas. Je pense que les 3 plus importants sont :

  1. Mobilité : Le responsive et l’intégration aux réseaux sociaux sont deux fonctions de plus en plus demandées par nos clients. Les changements des usages font que les mails sont de plus en plus lus sur les terminaux mobiles mais les mails ne s’adaptent que rarement à ces interfaces. Le responsive au niveau des emailings est un vrai défi technologique considérant le mode de fonctionnement très différent des différentes messageries.
  2. La délivrabilité : La délivrabilité reste un enjeu dans l’emailing car les webmails et acteurs antispam essayent en permanence d’ajuster les règles pour ne pas que leurs utilisateurs soient submergés de mails indésirables. Personne ne peut aujourd’hui garantir un taux de délivrabilité de 100%. La construction de l’emailing et le nettoyage de la base de contact sont devenu capitaux pour ne pas que l’emailing soit considéré comme indésirable. C’est à nous d’éduquer et d’accompagner nos clients pour qu’ils puissent avoir le meilleur retour sur investissement possible.
  3. La segmentation des bases de contacts : Les marketeurs ciblent de plus en plus leurs clients pour leur apporter un message personnalisé qui arrive au bon moment avec une offre qui leur correspond. Les envois de masse vont se faire de moins en moins car les résultats ne sont pas toujours à la hauteur. Le qualitatif va progressivement prendre le pas sur le quantitatif.

Quelles sont les prochaines évolutions de votre plateforme ?

Nous avons de nombreux chantiers en cours et plusieurs développeurs travaillent à temps plein pour faire évoluer la plateforme avec une nouvelle version chaque mois.

Nous sommes entre autres en train de redévelopper entièrement notre outil de création de newsletter qui sera divisé en 3 parties : une interface pour les néophytes avec des dizaines de modèles prédéfinis, une deuxième pour créer simplement une newsletter sans avoir à toucher au code et enfin un mode “expert” qui permettra de créer du code html directement dans l’outil.

Nous proposons depuis quelques jours une fonction pour gérer les fuseaux horaires au niveau des comptes et des utilisateurs.

Nous travaillons sur évolution importante, nous allons permettre à nos clients de faire des campagnes d’infolettres de type Sondage. Ainsi, il sera possible d’utiliser sa base de contacts pour envoyer des sondages.

Nous arrivons d’ici septembre avec une évolution de notre API afin d’utiliser emailing-Factory comme solution d’emailing transactionnelle. En d’autres mots, il sera possible d’utiliser l’API dans une application pour envoyer les courriels (ouverture de compte, perte de mot de passe, etc.) Ce service permet à nos clients d’avoir un plus haut taux d’ouverture avec leur logiciel.

Est-ce que vous proposez à vos clients un mode “Freemium” (version gratuite avec des fonctionnalités réduites) ?

Tout à fait, il est important pour nous que les clients puissent tester la plateforme et nous leur proposons de l’utiliser gratuitement jusque 200 contacts, voire 5000 contacts si nous leur avons développé leur site web. Une formation gratuite est proposée à tous nos clients.

Qu’est-ce que vous en retirez ? 

Cela nous permet régulièrement d’entrer en contact avec des entreprises qui cherchent souvent à savoir comment communiquer efficacement grâce à internet, avec quels canaux utiliser avec leurs clients, nous les conseillons sur les différentes options qui s’offrent à eux.

Qu’est-ce que vous pensez du marché français de l’emailing ? Est-ce que l’on est arrivé à maturité ou est-ce qu’il reste de la place pour de nouvelles innovations ?

Nous sommes arrivés il y a relativement peu de temps sur le marché Français. De nombreux acteurs sont déjà présents et les clients sont de plus en plus sensibilisés aux pratiques de l’emailing.

Néanmoins, nous rencontrons encore de nombreuses entreprises qui découvrent l’emailing et ce marché a encore un beau potentiel d’évolution.

Pourquoi pensez-vous qu’il y ait encore de la place pour de nouveaux acteurs comme Emailing-Factory ?

Le marché de l’emailing est aujourd’hui trusté par des compagnies qui misent sur l’automatisation du service. Nous pensons qu’il existe un créneau pour une entreprise qui offre un logiciel mais également un service d’accompagnement.

Un dernier mot pour conclure ?

Je voudrais tout d’abord remercier Jonathan de nous avoir interviewés et de tenir ce blog qui regorge d’informations sur l’emailing.
Ensuite, notre équipe est toujours disponible pour vous former et répondre à toutes vos questions sur Emailing-Factory.fr et sur l’emailing et le web en général.

A propos de Jonathan Loriaux

Actif depuis plus de six ans dans l'emailing, j'ai eu un parcours qui a commencé du côté technique (intégration de campagnes emailing) avant de m'orienter vers la vente (en tant qu'expert eCRM) et enfin le conseil marketing. Depuis 4 ans je suis l'auteur du blog Badsender.com. L'emailing n'est pas seulement une expertise, c'est véritablement devenu ma passion, c'est pourquoi Badsender est maintenant mon activité principale avec la création d'une activité de consultant emailing liée au site.

Un commentaire

  1. Non non non, Emailing-Factory, c’est une bouse incommensurable.
    La galère pour créer des templates, pas d’insertion automatique de liens (désinscription, version web…), interface compliquée pour la gestion d’images… Une solution pas intuitive du tout.
    S’il y en a bien un que je déconseille c’est celui là !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *