57 pourcent de clic dans un emailing ? C’est possible, voici un exemple !

L’e-mail marketing est un monde de brutes. Tous les acteurs se battent pour attirer l’attention des consommateurs. Parfois, des recettes simples permettent d’obtenir de très bon résultats.

Le contexte

Ici, le but de l’email est d’obtenir un certain nombre de réponses à une enquête en ligne. Le profil recherché pour les répondants est stricte. Par chance, le client laisse carte blanche pour arriver à ce résultat !

Avec quels moyens

Pour commencer, pas de base de donnée email du côté du client. Le choix se porte donc sur Permesso.be (plus d’infos “corporates” en cliquant ici) qui offre l’immense avantage d’avoir des critères de sélection extrêmement précis.

Le client ne désire pas que son nom apparaisse dans l’enquête et dans l’email. Le look sera donc neutre (et presque aux couleurs de Kunfluo).

Pour attirer les internautes, un concours est organisé. Avec un prix simple, un repas pour deux personnes au resto.

Comme subjectline, pas besoin de chercher midi à quatorze heure, il faut être direct et précis : Gagne un resto pour deux

Pour ce qui est du design du mail, là aussi, pas de fioritures.

Une phrase d’accroche simple qui précise la sujet du mail, une image du prix, quelques précisions sur les conditions de participation et surtout un call-to-action imposant qui contraste complètement avec le reste de l’e-mail.

Important aussi, sans image, l’e-mail reste lisible, il est peut-être même plus efficace qu’avec l’image vu que le call-to-action remonte très nettement.

Les résultats

Les performances du mail furent excellentes, voici quelques chiffres :

Un taux d’ouverture de 21%, ce qui est très bon pour un email sur une base tierce, la cible du mail n’ayant jamais été en contact avec l’organisateur de l’enquête auparavant. De plus, les critères de sélection étaient très ciblés.

Un taux de clic sur l’ouvert (CTOR) de 57%. Cet excellent chiffre est certainement dû à la qualité du mailing même sans l’affichage de l’image, mais aussi à la force du call-to-action utilisé.

Enfin, près de 90% des personnes ayant cliqué dans le mail ont répondues à l’enquête.

Conclusions

On a pu le voir, avec un concept simple et avec une créa email peu élaborée, mais efficace sur le plan technique, il est possible d’obtenir des résultats très intéressants.

Vous désirez optimiser vos emailings ?

A propos de Jonathan Loriaux

Actif depuis plus de six ans dans l'emailing, j'ai eu un parcours qui a commencé du côté technique (intégration de campagnes emailing) avant de m'orienter vers la vente (en tant qu'expert eCRM) et enfin le conseil marketing. Depuis 4 ans je suis l'auteur du blog Badsender.com. L'emailing n'est pas seulement une expertise, c'est véritablement devenu ma passion, c'est pourquoi Badsender est maintenant mon activité principale avec la création d'une activité de consultant emailing liée au site.

9 commentaires

  1. 57% de taux de clic sur 21% d’ouverture, cela représente 12% de taux de clic sur l’ensemble de la base.
    C’est un très bon chiffre mais le titre est trompeur 😉

  2. Hello Philippe,

    Trompeur, trompeur … disons qu’il y a taux de clic et taux de clic 😉

  3. Salut Jonathan

    Comment vas-tu?
    Ce sont des chiffres intéressants. Ce qui m’intéresse évidemment c’est la sélection 🙂 Quels critères ont été utilisés?

    Fredo

  4. Hello Fred,

    L’enquête avait pour sujet les magazines gratuits. La sélection comprends donc des lecteurs de ce genre de magazines. Donc, rien de très particulier.

    A bientôt !

  5. Y a-t-il des informations sur ce sujet dans d’autres langues ?

  6. @au-pair : De quel sujet parlez vous ? Si c’est de l’email marketing en général, il y a énormément de blogs en anglais qui en parlent !

    N’hésitez pas à préciser votre question. Je me ferai un plaisir d’y répondre.

    Bien à vous,

  7. Le commentaire de Monsieur au-pair m’a tout l’air d’un spam malin…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *