Les avantages des réseaux sociaux pour améliorer la qualité d’une stratégie emailing

Lorsqu’un annonceur s’adresse à un consultant en vue de recevoir des conseils sur sa stratégie emailing, celui-ci ne reçoit pas toujours les réponses auxquelles il pensait avoir droit !

Pourquoi ? Prenez cet exemple:

Comme beaucoup de sites ecommerce, Rapafarma.com (le nom de domaine est libre … c’est un exemple), pharmacie reconvertie dans la parapharmacie en ligne, dépense beaucoup d’énergie (et d’argent) dans le recrutement de nouveaux abonnés à sa newsletter. Quand ils ont commencé (en 2007), Rapafarma.com faisait régulièrement des jeux-concours qui rapportaient un nombre important de nouveaux abonnés. À cette époque, cette stratégie ne fonctionnait pas trop mal.

Aujourd’hui, lorsque Rapafarma.com organise un jeux-concours, moins d’1% des adresses récoltées cliquent un jour dans une newsletter. Et pire encore, Rapafarma.com n’a aucun moyen de savoir quel proportion de ces adresses récoltées deviendra client.

C’est un cas classique, le recrutement est déconnecté de l’intérêt pour le produit proposé.

Et aujourd’hui, pour s’en sortir, Rapafarma.com fait appel à un consultant pour améliorer les performances de ses emailings et changer de stratégie. Mais qu’est-ce que celui-ci va bien pouvoir lui dire ?

Pour commencer, d’arrêter les jeux-concours ! Mais ensuite, il pourrait éventuellement (entre autre) lui suggérer de discuter avec ses clients sur les réseaux sociaux. Pour mieux les connaître, pour apprendre ce qui les intéresse, pour comprendre ce qui les motive, mais aussi ce qui leur déplaît par rapport aux pratiques de Rapafarma.com.

Les avantages de réseaux sociaux pour l’emailing ?

  • Un sentiment de proximité avec l’entreprise qui favorisera l’identification positive des emailings;
  • Une meilleure image et des commentaires positifs qui vont générer du trafic naturel vers le site et donc de nouveaux leads (si une stratégie de captation des visiteurs naturels existe);
  • Une compréhension des besoins des clients afin de modifier le contenu des newsletters pour que celles-ci soient plus intéressantes;
  • Une prise en compte des remarques des consommateurs pour améliorer le service ou pour mieux guider les nouveaux clients via le programme de bienvenue.

Related Articles

Responses

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  1. De mon côté, j’entends fréquemment des responsables marketing parler de leur soucis pour générer des leads de “qualité”
    Mais ils oublient souvent deux choses :
    1/Un lead est une opportunité de vente avant tout. Si le “lead” n’a pas exprimé un intérêt pour la marque ou l’offre et qu’il n’est intéressé que par le gain, alors ce n’est pas un lead.
    2/un bébé lead ça se nourrit, ça se bichonne et effectivement il faut lui parler et ça implique un dialogue désintéressé a court terme mais oh combien roiste quand on regarde pas que le bout de son nez

  2. Sabri > Malheureusement, ne pas regarde plus loin que le bout de son nez est une grande spécialité chez certains 😉

Newsletter

On a déjà beaucoup d’inscrits à notre newsletter… Et peut-être que vous serez le prochain ? L’occasion de se tenir informé sur toute l’actualité de l’email marketing !

Inscrivez-vous maintenant !