Litmus Live 2018, on y était!

Dans le monde de l’email marketing, il y a quelques évènements qui sont l’équivalent d’un tour en X-wing pour un fan de Star Wars. Dans ces évènements, le plus important est sans doute le Litmus Live, et Badsender y était!

Il y a quelques semaines, Thomas et moi-même sommes donc allés au Litmus Live à Londres, qui est la seule édition européenne de l’évènement. Il en existe deux autres: Une sur la côte ouest américaine à San Francisco et une sur la côte est à Boston.
Pour les rares qui suivent ce blog et qui ne connaissent pas Litmus, il s’agit d’une société américaine fondée en 2005 qui permet le test de rendu d’un code HTML sur un grand panel de clients emails. Au fil du temps, l’offre s’est étoffée proposant également, entre autre, un spam test, des analyses statistiques avancées sur les emails, un outil de création de code HTML, …
L’outil de test de rendu étant, à l’époque, pratiquement unique sur le marché, la société est vide devenue une référence et a profité de cette notoriété pour partager ses connaissances sur la technologie relative aux emails ; que ce soit concernant les différentes bizarreries de code HTML ou dans l’étude du design et de l’ergonomie des emails. Le forum de Litmus bénéficie en outre d’une communauté très réactive.
C’est donc dans cet esprit que les conférences annuelles « Litmus Live » ont vu le jour il y a quelques années.

La version de cette année s’est déroulée en une journée qui était divisée en plusieurs conférences/ateliers, (presque) tous plus intéressants les uns que les autres. Les conférences ayant lieux pour la plupart deux par deux en parallèle, il est important de checker l’agenda avant pour savoir comment organiser sa journée.
Les thèmes abordés étaient multiples: les innovations en terme de technologie dans les possibilité HTML (accessibilité, interactivité, …), les différentes techniques et bonnes pratiques marketing, la gestion des équipes dans un projet emailing (ou autre), l’optimisation de son workflow, …

Les conférences marketing étaient pour la plupart très intéressantes, insistant en général sur le fait que de bonnes pratiques sont primordiales ainsi que de travailler de manière qualitative pour un marketing responsable et pertinent sur le long terme. On y trouvait des sujets comme « La psychologie au service des performances de ses emails », « la gestion du multilingue dans les emails », …
Les conférences sur les nouvelles techniques de code étaient fort impressionnantes, avec des démos techniques ahurissantes: un formulaire complet géré dans l’email ou encore un rendu vidéo basé uniquement sur des images de fond. Malheureusement, les techniques présentées sont encore mal supportées (qui a dit Microsoft?) et leur implémentation implique de nombreuses heures de développement, ce qui rend leur mise en place fort coûteuse. Comme toujours, il est important de connaître son audience (pour savoir si les environnements de lecture supporteront ces techniques) et de bien calculer son ROI (pour savoir si la mise en place de ces techniques a une réelle valeur ajoutée).
Quoi qu’il en soit, ces conférences et les ateliers de discussions avec les différents conférenciers étaient très enrichissants.

Au delà de sa facette professionnelle, l’évènement était animée avec un ton léger, de nombreuses notes d’humour, et les rencontres avec les conférenciers ont permis de poser des questions en « face-to-face » et de renforcer le côté humain. Bref, une excellente journée, tant sur le plan humain que professionnel. Je suis revenu avec de super T-shirts et Thomas avec des selfies de ses stars préférées :-). À Badsender maintenant d’apprendre et de maîtriser les nouvelles techniques et technologies présentées!

Le site de Litmus (anglophone)
Le blog de Litmus (anglophone)

A propos de Grégory Van Gilsen

Ayant suivi des études de graphisme, Grégory a ensuite développé l'ensemble de sa carrière dans le domaine de l'email marketing et de l’eCRM. Après avoir été Digital Campaign Architect dans diverses agences, il rejoint Badsender en janvier 2015 pour y remplir le rôle de responsable des opérations.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *