Une journée chez ExactTarget, seconde partie

Comme je vous le disais dans le premier article de cette série, j’ai eu la chance de passer une journée complète dans les bureaux d’ExactTarget à Paris. Je vous livre ici la seconde partie de la journée.

Autour d’une lasagne avec Amaury Martin, ExactTarget du point de vue du vendeur

Amaury est arrivé chez ExactTarget France dès l’ouverture du bureau parisien. Il a donc eu la chance de suivre l’évolution de la perception de la plateforme en France depuis de nombreux mois. Pressé entre deux réunions, c’est autour d’une lasagne que nous avons eu l’occasion de discuter pendant une heure.

Jonathan Loriaux : Qu’est-ce qui vous a le plus intrigué quand vous êtes arrivé chez ExactTarget ?

Amaury Martin : J’ai passé le début de ma carrière chez de très grands acteurs de l’impression et du marketing. Ce qui m’a le plus impressionné, c’est l’esprit startup qui règne chez ExactTarget… une startup de plus de 2000 employés.

JL : Depuis qu’ExactTarget s’est installé en France, quelle est l’évolution de votre visibilité sur le marché français ?

AM : Au tout début, les annonceurs français ont été content de voir un nouvel acteur, avec du sang neuf, arriver sur le marché. La curiosité nous a ouvert de nombreuses portes. Nous avons d’ailleurs pris le pari de ne jamais privilégier la masse mais bien la qualité et l’engagement vis à vis de l’outil. L’important pour nous est de créer de la valeur autour de nos outils et donc de répondre uniquement aux acteurs ayant une vrai demande, un vrai besoin de solution multicanal.

Aujourd’hui, l’essai est transformé. Nous ne sommes plus dans l’effet de curiosité. Les entreprises qui viennent nous voir savent exactement ce qu’elles veulent, elles sont très bien renseignées sur les capacités de l’outil.

JL : Est-ce que l’arrivée de SalesForce change la donne concernant le profil de vos client et prospect ?

AM : Les solutions de SalesForce et d’ExactTarget fonctionnent déjà ensemble aujourd’hui. Cela nous donne la possibilité de conclure des deals plus rapidement.

C’est l’occasion de toucher des entreprises de taille plus importante mais qui n’ont pas forcément le profil classique des clients d’ExactTarget.

ExactTarget, c’est aussi de l’accompagnement. Rencontre avec Olivier Delord.

valeurs-exacttargetOlivier est nouveau chez ExactTarget, lorsque je l’ai rencontré, il était en train de terminer se période d’apprentissage. C’est l’occasion de découvrir ce que pense un nouvel arrivant. Olivier travaille dans l’équipe service, qui est destinée à conseiller et à accompagner les clients d’ExactTarget.

Jonathan Loriaux : Depuis combien de temps utilisez-vous ExactTarget ?

Olivier Delord : J’ai découvert la plateforme lors de mon arrivée chez ExactTarget en décembre 2013. J’ai donc appris à utiliser les outils durant ma période d’apprentissage, une personne est dédiée pendant toute cette période à accompagner les nouveaux membres de l’équipe service dans leur montée en puissance.

Pour ce qui est de la prise en main, elle a été très rapide, d’autant que j’ai déjà eu l’occasion d’utiliser d’autres outils similaires dans le passé. L’ergonomie d’ExactTarget a fait le reste.

Pour en revenir à mon arrivée chez ExactTarget, ce qui m’a le plus impressionné, c’est le sentiment d’appartenance à l’entreprise qui se développe très rapidement. Il y a toujours quelqu’un pour vous aider quand il y a un problème.

JL : Selon vous, qu’est-ce qui fait la spécificité de l’outil par rapport à la concurrence ?

OD : Ce qui fait la différence, c’est le premier contact avec l’outil, le feeling. La plateforme d’ExactTarget offre un très grand niveau d’adaptabilité. Les outils d’analyse et de reporting sont beaucoup plus puissants et souples que ce que j’ai eu l’occasion de voir ailleurs.

Un autre point qui fait la différence, c’est l’ergonomie. ExactTarget est un outil complexe dans la mesure où il permet d’utiliser un grand nombre de canaux différents, d’intégrer de nombreuses plateformes externes et flux de données, tout en réussissant le pari d’offrir une interface simple d’utilisation, où chaque outil aura sa place.

JL : Quelle est la capacité de “sur mesure” ?

OD : Le « sur mesure » est au centre de l’outil, la partie la plus visible est HubExchange qui est une plateforme de mise à disposition de modules, que l’on peut considérer comme des plugins. Tous les partenaires d’ExactTarget ont la possibilité d’ajouter cds modules additionnels sur HubExchange et tous les clients peuvent en profiter.

Une autre spécificité d’ExactTarget, les APIs sont disponibles gratuitement, tous nos utilisateurs peuvent les utiliser afin de connecter n’importe quel système pour étendre les fonctionnalités des outils proposés, mais aussi les commander à partir d’un autre système.

JL : Comment qualifieriez-vous la maturité des clients par rapport à la plateforme ?

OD : Lorsque l’on parle de maturité, c’est principalement dû à la complexité de concevoir des campagnes réellement multicanales. C’est d’ailleurs le rôle du département service d’accompagner les utilisateurs d’ExactTarget dans la montée en puissance de leur utilisation de la plateforme. Le département service étudie aussi comment les clients utilisent la plateforme, comment il est possible d’améliorer les pratiques, d’optimiser les campagnes, …

Pour terminer

Si ce récit de ma journée chez ExactTarget s’arrête ici, nous aurons encore l’occasion de reparler de l’outil, puisque j’ai eu la chance d’assister à une démo complète de celui-ci. D’autre part, j’aurai aussi l’occasion de m’entretenir prochainement avec Arnaud Clément-Bollée, spécialiste de la délivrabilité chez ExactTarget.

Article sponsorisé par ExactTarget

Vous désirez changer de solution emailing ?

A propos de Jonathan Loriaux

Actif depuis plus de six ans dans l'emailing, j'ai eu un parcours qui a commencé du côté technique (intégration de campagnes emailing) avant de m'orienter vers la vente (en tant qu'expert eCRM) et enfin le conseil marketing. Depuis 4 ans je suis l'auteur du blog Badsender.com. L'emailing n'est pas seulement une expertise, c'est véritablement devenu ma passion, c'est pourquoi Badsender est maintenant mon activité principale avec la création d'une activité de consultant emailing liée au site.

Check Also

Interview : Live Data présente Instant Mail, envoyer vos emails quand vos clients sont connectés

Après avoir assisté à une démo de leur solution, Joanna Hede, CEO de Live Data, …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *