Facile et bon marché l’email marketing ?

L’email marketing est l’un des secteurs du marketing qui se porte le mieux. L’une des raisons à ce succès est sa réputation d’être un médium bon marché et simple à mettre en place.

Mais cette réputation est-elle vraiment justifiée ?

Arguments pour ! Pas besoin d’être un génie pour s’y mettre

Tiens donc, cet Excel avec plein d’adresses email (clients, prospects ou autre) qui traîne dans un coin, pourquoi je n’enverrais pas ma pub à ces gens là ?

C’est souvent la base de la réflexion concernant le démarrage d’un programme Email Marketing. Pas besoin d’être ingénieur en informatique pour s’y mettre, il existe sur le web beaucoup d’outils (dont certains sont gratuits) qui permettent d’envoyer des emails en masse.

Au niveau matériel, un peu de débrouillardise graphique et quelques connaissances en html peuvent paraître suffisantes. Même votre cousin Kevin (désolé pour les Kevin) pourra vous dépanner pour commencer.

De cette manière, beaucoup d’entreprises commencent leur stratégie Email Marketing avec les moyens du bord. Mais est-ce vraiment une stratégie … c’est le noeud du problème.

Cette … stratégie Email Marketing est bien souvent améliorée au fil du temps (mais parfois aussi totalement abandonnée). Avec parfois l’intervention d’une agence pour le matériel graphique ou d’un copywriter pour ce qui est du texte. Les bases de données grandissent et le nombre de campagnes augmente. Pour le meilleur et pour le pire.

Arguments contre ! Plein de subtilités qui demandent l’intervention de spécialistes

On peut se demander dès lors … à quoi bon investir plus d’argent ?

Pour mesurer il faut penser…

… et savoir prendre du recul ! Analyser les résultats d’un programme Email Marketing, mesurer le ROI, mettre en place des KPI, etc est une affaire complexe qui peut prendre beaucoup de temps … mais aussi améliorer de manière significative l’efficacité de la stratégie Email Marketing.

Il ne faut pas uniquement mesurer, il faut aussi tester, imaginer les scénarios de campagne les plus efficaces, faire des tests AB, développer des landing pages, mettre en place du tracking pour mesurer les ventes … pfiou !

Délivrabilité, le casse tête de spécialiste !

Sauf si elle n’est tout simplement pas mesurée, la délivrabilité est l’un des premier défi sur lequel l’email marketeer en herbe viendra se casser les dents. Réputation, spam filters, spam traps, smtp, spf, dkim, autant de mots barbares qui deviennent bien vite un cauchemar.

Et ce n’est pas un point que l’on règle une fois pour toute, c’est une attention de tous les jours que la deliverability demande.

On n’envoie pas 600.000 emails par semaine comme on en envoie 250 tous les mois

Si vous voulez envoyer 250 emails à vos clients … il y a encore moyen de le faire en Outlook la première fois … mais quand il y en a 10.000 ou 120.000 ou plus … en que vous devez gérer 1258 bounces, 349 désinscriptions, 76 emails d’insulte, 92 plaintes pour spam … et que seul 0,0045% de votre audience réagit, c’est tout de suite beaucoup moins drôle.

Design et intégration en email marketing … un art très particulier

Mon email s’affiche correctement dans Firefox, du coup, je copie/colle le code html et ZOU ! je balance la campagne … heuu, zut ! Pas de background dans Outlook du coup du texte en blanc sur fond blanc. On ne comprend plus rien quand les images ne sont pas affichées, filtré comme spam parce qu’il n’y a pas de version texte Arghhhh. Et ce n’est pas fini, il y a encore plein de surprises qui attendent le novice en la matière !

Base de donnée, CRM, …

De mon point de vue, c’est l’un de point les plus sensible … gérer ses contacts de manière intelligente. C’est très loin d’être simple. Encore trop de programmes Email Marketing sont basés sur une gestion “Fichier Excel”, ce qui peut causer des dégâts … éééééééénooooormes !

Alors, chic et pas cher l’Email Marketing ?

P.s. : Évidement, c’est une article facile … vu que je prêche pour ma chapelle !

A propos de Jonathan Loriaux

Actif depuis plus de six ans dans l'emailing, j'ai eu un parcours qui a commencé du côté technique (intégration de campagnes emailing) avant de m'orienter vers la vente (en tant qu'expert eCRM) et enfin le conseil marketing. Depuis 4 ans je suis l'auteur du blog Badsender.com. L'emailing n'est pas seulement une expertise, c'est véritablement devenu ma passion, c'est pourquoi Badsender est maintenant mon activité principale avec la création d'une activité de consultant emailing liée au site.

Check Also

SendGrid publie son Global Email Benchmark Report

En quelques années, SendGrid est devenu l’un des principaux routeur d’email dans le monde. Ce …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *